:: Lazuli Island :: Route Escarpée :: Ravin Météno Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Something just like this ⇝ ft. Alioth

avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 59
▬ BONBONS : 0
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 8 Aoû 2017 - 18:04
Something just like thisAlioth & Alizée
Du haut de la falaise découpée par les vents, Alizée observait le ravin. Tout en profondeur, il offrait pour les pokémons une source de fraîcheur bienvenue, quelque peu à l'abri du vent et du soleil. De multiples pokémons roche, sol, devraient nicher ici. Au lieu de ça, de nombreux dresseurs, scientifiques et autres curieux étaient rassemblés le long de cette brèche, pour en percer le mystère : des Météno semblaient avoir chassé toute vie sauvage, et bloquaient la sortie du canyon. Dès que quelqu'un ou quelque chose tentait de passer en les ignorant, ils se jetaient à plusieurs sur lui, et l'obligeaient à reculer. Si quelqu'un les capturait, d'autres apparaissaient inlassablement. Que défendaient-ils ? Elle n'en avait aucune idée. Comme d'autres, elle était venue assister à cet étrange phénomène, dont Pierre lui avait parlé, mais en même temps, elle n'avait pas envie d'être un wattouat et de faire comme tout le monde, à descendre dans la ravine. Perchée sur un rocher en hauteur, en plein soleil, elle observait en contrebas les Météno voleter. Il lui avait déjà fallu quelques minutes pour que son vertige lui passe, mais il lui semblait qu'il suffisait de se pencher en avant pour basculer au pied des pokémon. La jeune femme avait sorti son carnet favori, y traçant la forme de ces étoiles vivantes. Ou météorites. Après tout, les étoiles n'étaient que des rochers en feu, traversant l'espace. Et ces animaux posaient une question cruciale pour les scientifiques. Peut-être étaient-ils autrefois de véritables étoiles, de véritables morceaux de roche parcourant l'univers, et qu'en arrivant ici, elles s'étaient animés d'une vie ? Tous les scientifiques avaient remarqué que l'arrivée de ces pokémon coïncidait avec la période des étoiles filantes, sur Lazuli. Alors quoi ? Quel était le rapport ? En y inscrivant toutes les données qu'elle savait, Alizée n'était même pas particulièrement désireuse de lever le mystère qui auréolait ces drôles de bestiaux, mais simplement pour en découvrir plus sur le mode de vie, le caractère de ces pokémon qui mine de rien, étaient de type vol. Peut-être devrait-elle en capturer un. Au vu des captures qui se déroulaient sous ses yeux, les Météno semblaient se ficher de perdre un de leurs camarades. Ce qui importait était de protéger l'entrée vers... Vers quoi, d'ailleurs ? Elle n'en savait pas plus que les autres, et quelque part en vérité, ça la frustrait. Ce fut ce qui la poussa à se lever... Et se rasseoir aussitôt, pour ne pas tomber. Ce serait idiot d'être arrivée jusque là pour finir ratatinée en bas du ravin. Son cher Cryptéro lui envoya quelques ondes apaisantes, et elle souffla, s'efforçant de retrouver une terre ferme et plate sous ses pieds sans regarder en bas. Un cri perçant lui fit lever le nez. Une forme sombre planait au dessus d'elle, avant de descendre en piquée sur elle. Elle tendit son bras avec un grand sourire. Bourrasque s'y posa et braqua son regard sur la silhouette qui s'approchait d'eux. Elle mettait un point d'honneur à tout le temps faire le guet pour sa maîtresse, et Alizée lui offrit une caresse pour la remercier et la laissa se poser sur un rocher, parce qu'elle pesait lourd, sans même. Que lui voulait cet homme ? Avec sa troupe de pokémons oiseaux, Alizée ne passait jamais inaperçue, et souvent des collectionneurs et des curieux venaient lui parler.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 18
▬ BONBONS : 0
Voir le profil de l'utilisateur
() Dim 13 Aoû 2017 - 10:52
Les rois du monde
Trop de monde. Tu serais bien allé te confronter aux Méténos, tu aurais même tenté d'en attraper au filet comme de bêtes Charmillons, s'il n'y avait pas eu autant de monde. Tu avais pourtant essayé de te mêler à eux, mais tu en étais incapable. Leur bêtise te dégouttait. Ils ne comprenaient vraiment rien à rien et se permettaient de crier leur idiotie sur tous les toits... Une horreur. Tu avais perdu tout contrôle de toi quand un enfant s'était exclamé « Regarde le gros caillou qui vole ! » à l'intention de ses parents, qui lui avaient répondu avec un sourire de fierté. Si Astrée ne t'avait pas attiré hors du ravin, tu l'aurais frappé. Au moins.
Tu t'étais donc rabattu sur un petit chemin de terre qui grimpait, dans l'espoir d'y trouver une vue d'ensemble sur le ravin. Si tu pouvais trouver un espace où les Méténos ne côtoyaient pas cette bande de dégénérés, tu pouvais considérer ta journée réussie. Les mains enfournées dans les poches de ton sweat, tu avançais à grandes enjambées en bougonnant, mettant sans t'en apercevoir une trop grande distance entre Astrée et toi. Tu étais déjà arrivé au sommet du plateau qu'elle peinait encore à escalader les premiers rochers, ses bras trop petit ne lui permettant pas de se hisser. Tant pis pour elle, elle trouverait bien le moyen de te rejoindre. Après tout, tu n'avais besoin de personne pour récupérer un de ces Méténos.
Tu surplombais donc tout le petit monde d'une bonne centaine de mètres, au moins. Tu esquissas un sourire. Là, à les voir minuscules, pas plus gros que des Bombydoux, tu te sentais plus à ta place. Te sentir comme le roi du monde, seul sur ta canyon, c'était justement ce qu'il fallait pour te remonter le moral. Mais tu n'étais pas venu ici pour trouver ce sentiment grisant, tu avais besoin d'un coin calme où chasser en paix.
Tu te mis donc à longer le bord du ravin en quête de cet espace rêvé. Après le barrage des Méténos, on ne distinguait plus rien, il aurait fallu descendre en rappel pour passer le mur, et c'était bien trop dangereux. Tu donnas un coup de pied dans un caillou, qui souleva la poussière avant de rouler dans le vide. Tu entendis à peine le son de l'impact au sol. Décidément, impossible de descendre par ici. Tu cherchais un moyen de contourner le problème lorsqu'un cri désagréable attira ton attention vers une jeune femme, assise sur un rocher. N'allait-on jamais te laisser tranquille...
Tu t'approchas d'elle, tout en gardant une distance respectable. Ce scénario, tu ne le connaissais que trop bien : il allait falloir se présenter, expliquer sa présence ici, s'en suivrait un silence gênant... Tu étais déjà suffisamment mal à l'aise, pas besoin d’entamer la conversation. Tu te contentas donc de détailler cette femme. Elle était entourée de Pokémons Vol, qu'il ne te semblait pas avoir déjà vu. Eh bien, il ne te restait plus qu'attendre qu'elle daigne partir...


Juste euh... C'est qui Bourrasque ?
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always Blue :: Lazuli Island :: Route Escarpée :: Ravin Météno-
Sauter vers: