:: Welcome to the Pokémon World :: Tell your story :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaos Theory » Priam Van Decker

avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 28
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 4 Juil 2017 - 0:14
Priam Van Decker
Nom ▬ Van Decker. Le nom d'une grande famille de marchands, traversant le monde, dans l'ancien temps. Aujourd'hui, vous êtes toujours aussi fortunés. Pourtant, tu ne peux pas voyager.
Prénom ▬ Priam. Un peu pompeux, tu as le nom d'une légende, pourtant tu ne l'es pas.
Age ▬ 27 ans. Tant d'années à subir ta vie.
Date de naissance ▬ 13 Septembre. + Illumis, Kalos.
Orientation sexuelle ▬ Si tu étais attiré par quelque chose déjà...
Situation familiale et amoureuse ▬ Tu fuis ta famille. L'amour, tu penses que c'est un truc commercial inventé par des gens fous. Les sentiments, c'est superflu.
Travail/hobbie ▬ Jeune scientifique n'ayant aucun diplôme, on te considère comme un génie fou. Tu es spécialiste dans la génétique et l'évolution.
Situation financière ▬ Riche. Tellement riche que tu dépenses n'importe comment son argent.
Particularités ▬ Cela fait 22 ans que tu es dans un fauteuil roulant. C'est triste, non ?
Groupe ▬ Xerneas.
Avatar ▬ Richard Harmon


STARTER

Type Normal Aucun type

Pokémon ▬ Metamorph, le boss.
Surnom ▬ Jelly-Bean, mais tu regrettes maintenant. Pourquoi tes parents t'ont confié le choix du nom alors que tu étais un gamin ?
Niveau ▬ 05
Sexe ▬ Qu'est-ce que c'est ?
Nature ▬ Brave, tel un preux chevalier.
Talent ▬ Échauffement
Stats ▬ PV: 19 || Vitesse: 08

Les gens disent autour de toi que les Metamorph ne font que copier les autres. Ils n'ont aucun but dans leur vie, aucune personnalité. Or, c'est faux. Jelly déteste sa nature de Metamorph. Les gens le critiquent, et il doit tout encaisser. Erreur de la nature, tromperie... Il est rempli de colère, et à tendance se venge contre ses personnes. Car Jelly est Metamorph délinquant. Et oui, ça existe. Il est prêt à tout toi, il n'a aucune conscience des limites, surtout au niveau des transformations. Jelly se transforme en tout, tout le temps. Il est capable de se transformer en Pépite pour arnaquer des collectionneurs, en simple caillou quand il est en danger. Il t'aide dans tes recherches, avec son ADN si particulier, et dans ta vie quotidienne. Tu es la seule personne qu'il apprécie vraiment.
Par contre, il sait pas se battre, car sa stratégie dépend de son adversaire. Alors il utilise la technique bien connue du " Je fais comme l'ennemi. " Et le pire, c'est que ça marche.
Vous le verrez rarement sous sa forme de Metamorph. La forme qu'il préfère étant Evoli, le Pokemon que tout le monde adore, ou Machopeur, pour t'aider avec ton fauteuil roulant.


Rplayeur

Pseudo ▬ Mike, Flamby, Amber.
Votre âge ? ▬ 18 piges, yeah !
Votre personnage est ▬ inventé (désolé les scénarios)
Comment vous êtes arrivés ici ? ▬ Je suis tombé du ciel dans un tas de plumes sur cette île.
Le truc que vous aimez plus que tout ? ▬ Le Fanta Citron.
Un dernier mot ? ▬ Rper c'est la vie !

Habitudes ▬ Tu ne cesses de te poser des questions sur la vie, sur ce qui t'entoure. Pourquoi si, pourquoi cela ? Et pourtant, tu n'as pas souvent de réponses. Tu es plongé dans tes pensées, et les gens te prennent pour un fou, alors que tu es un rêveur.
De plus, tu aimes bidouiller. Bidouiller ton fauteuil, des Pokéballs. Pour comprendre comment fonctionne le monde, tu le détruis, puis le reconstruis à ta manière. Des petites expériences, qui ont mené à la destruction de la Pokéball de Jelly-Bean. Tu es une sorte de MacGyver, tu ne peux pas rester sans un truc dans les mains.
D'ailleurs, tu stresses facilement, et tu as tendance à mordiller un crayon, tapoter avec tes doigts, pleins de petits tics étranges. Parfois, tu trembles, mais ça, c'est à cause de ta santé physique.
Aussi, on te verra souvent faire du sport. Être dans un fauteuil roulant ne t'empêche pas de te muscler, et puis, c'est une nécessité. Tu as appris des exercices physiques pour te remuscler les jambes, Jelly t'aidant pour cela. Si tu veux apprendre à marcher de nouveau, ou du moins, espérer qu'un jour cela puisse se faire, il faut que tu te muscles.
Ah, et tu as un gros problème avec les relations humaines. Tu as été trop longtemps enfermé dans ta bulle, et maintenant qu'elle éclate, tu ne sais pas comment agir en société. Le mot amour te semble étrange. Tu penses que tout peut s'acheter, même le bonheur. Tu jettes tes billets à n'importe qui, pourvu qu'il t'aide ou t'offres une part de bonheur.
Maintenant que tu voyages, tu passes tes journées dehors. Tu découvres le monde, et tout ce que tu ne voyais pas à travers l'écran de ta télévision ou d'ordinateur. Tu t'émerveilles pour un rien. Tu découvres la richesse du monde.
Caractère ▬ Gosse de riche.
C'est comme ça que les gens t'appelent, quand ils te rencontrent, avec leur voix pleine de venin. Tu ne comprends pas la jalousie qui s'écoule de leur bouche, leur haine vicérale contre ceux qui ont de l'argent. C'est juste que toi, tu as tendance à le montrer, sans vraiment t'en rendre compte. Tu as de l'argent, tu t'en sers. Tu ne comprends pas le problème. Tu dépenses tout, de façon méthotique. On peut t'escorquer facilement, en te promettant tout ce dont tu rêves.
Et tu es un grand rêveur, doublé d'une curiosité et d'une intelligence. Tu cherches pourquoi ce monde est tel qu'il est. Pourquoi le fil du destin est celui-ci, et non un autre ? Tu t'intéresses à la théorie du chaos, et tout ce qui peut sembler fou, pour les autres. Tu te demandes vraiment si c'est possible de prédire l'avenir. Ce n'est pas pour autant que tu es calme.
On te prend pour un fou, la plupart du temps. Sûrement parce que tu n'es pas dans la norme, niveau physique. Et parce que tu es dans un fauteuil roulant, aussi. Certains te jugent du premier regard.
Quand ils n'ont pas pitié de toi.
Tu détestes ces personnes. Ils font de toi un être faible, chétif, à la charge de la société. Comme si tu ne pouvais jamais être indépendant. Ils croient tous que tu ne réussiras jamais, dû à ta condition. Ils veulent à tout prix t'aider, ils te posent des questions. Des milliers de questions, les mêmes que tu t'étais posé il y a plus de vingt ans.
" Comment tu t'es retrouvé dans un fauteuil ? "
" C'est pas trop dur ? "
" Tu remarcheras un jour ? "

Chaque question rouvrait tes blessures du passé. Tu voulais étudier l'avenir et non ton passé. Oui, tu es suceptible. Oui, tu te mets en colère facilement. Oui, tu t'emportes par moment, tu cries, tu t'exprimes. Tu veux à tout prix que tu peux te débrouiller, que tu peux vivre.
Oui, tu es vivant, et tu l'exprimes d'une façon qui blesse les gens qui osent t'adresser la parole. Humour sarcastique, ton froid, distant. Personne ne t'aime au premier abord. Toi, tu veux juste être comme les autres. Tu ne veux pas de faux-semblants, de cet amour dégoulinant de pitié qui te répugnes.
Tu veux connaître ce que c'est le véritable amour, même si tu ne sais pas ce que c'est. Tu ne comprends pas, parce que l'amour, ça ne se décortique pas comme les Pokéballs. Ce n'est pas concret. Tu ne peux pas le tester.
Et puis, si la légende est vraie, tu ne voudrais pas t'attacher véritablement à quelqu'un. Il te reste quelques années à vivre, certes. Mais tu n'as pas la même espérance de vie que quelqu'un de " normal ".
Pour t'efforcer de te montrer que tu es fort, tu effaces tes sentiments. Jouer au badboy, au mec froid. Cela te rend insupportable, une sorte de connard rebel, qui ne supporte pas les ordres. Tu dictes ta loi. Alors que tu n'es qu'un étudiant. On veut te virer, mais on a pitié de toi. Avoue, des fois, tu joues sur ton handicap, même si tu détestes faire ça.
Ton fauteuil t'a contraint à réprimer toute l'énergie que tu as en toi. Et quand tu te libères...
Tu es le chaos.


Tell me your story

Beaucoup de gens me demandent mon histoire. Ils veulent savoir mon passé, et s'émouvoir de mes aventures. Donc, je vais vous raconter une histoire qui n'est pas la mienne.

" C'est l'histoire d'un petit garçon. Hippolyte. Il est né dans une grande famille d'Illumis, pas les plus riches, mais le père était patron d'une grande marque de luxe et la mère, une chirurgienne reconnue. Ce petit Hippolyte a un grand frère, et ils ont dix ans de différences entre eux. Un écart de génération. Hippolyte sera le dernier de cette petite famille. Sa mère s'arrangeait pour avoir un emploi du temps assez souple pour pouvoir s'occuper de ses deux enfants, alors que leur père était tout le temps aux quatre coins du monde. Mais le tout petit garçon n'était pas triste. Sa famille était aimante. Peut-être un peu trop.

Hippolyte a toujours été un garçon plein de vie. Il inventait des jeux avec son frère. Mais ce dernier devenait grand, il allait à l'école tout le temps, il n'avait plus le temps de jouer avec lui. Mais il ne laissa pas son petit frère jouer dans la rue, sans surveillance. Hippolyte ne courut jamais après son ballon, sans vérifier qu'il y avait une voiture qui arrivait. Il n'a jamais été retrouvé dans une flaque de sang. Sa mère n'a pas crié en rentrant du travail, serrant son petit corps inconscient dans ses bras, couverte de son sang. Le conducteur de la voiture n'a jamais pris la fuite. Non, ce n'est pas la vie d'Hippolyte.

La mère d'Hippolyte se disait qu'un destin magnifique l'attendait. Il était curieux, attentionné, un petit ange, malgré son énergie fulgurante. Elle ne l'avait jamais vu sur son lit d'hôpital, pleurant de toutes ses forces, le croyant condamner alors qu'il venait d'avoir cinq ans.

Elle était si fière de lui, elle l'imaginait déjà en beau jeune homme, futur médecin, comme elle. Sûrement un grand sportif aussi. Jamais elle n'aura eu cette lueur d'espoir en apprenant que son fils était sauvé. Jamais elle n'aura eu cette dépression en apprenant que sa colonne vertébrale était fissurée, et qu'il ne pourrait jamais remarcher.

Cette mère aimante avait un brillant avenir devant elle, en tant que chirurgienne. Son talent était salué par tous. On la surnommait la Fée aux doigts d'Or. Elle sauvait des vies. Son mari, lui, revenait dès qu'il pouvait dans la plus belle ville du monde. Une famille parfaite, celle dont on rêve tous. Pas une dispute, pas un mot plus haut que les autres. Non, cette femme n'avait jamais failli. Elle n'avait pas pleuré devant son incapacité à sauver la chaire de sa chaire. Son propre fils n'était pas devant ses yeux, dans le coma. Le frère aîné ne s'en voulait pas et personne ne lui en voulait. Leur père n'était pas revenu en trombe de son voyage et n'avait pas découvert le petit corps de son petit dernier pâle comme la mort. Sa mère n'était pas tombée en dépression et n'avait pas démissionné de son prestigieux poste.

Un jour, le jeune garçon s'était réveillé après avoir fait un magnifique rêve. Il avait volé, comme un Pokémon. Il a rêvé qu'il en était un. Hippolyte se mit en tête qu'il devait créer une machine pour devenir un Pokemon. Il dessinait des plans, il se renseignait, il posait mille et une questions à ses professeurs. Il n'avait pas fait un horrible cauchemar, rempli de monstre, de sang. Il n'avait pas rêvé qu'il mourrait, et qu'il devenait un ange, volant autour de sa famille, qui le pleurait.
Il ne s'était pas réveillé, se rendant compte qu'en plus de ne pas voler, il ne pouvait plus marcher. Il n'avait pas pleurer. Il n'avait pas demander à sa mère pourquoi. Et quand il demandait à sa mère ce qui se passait, elle n'était pas terriblement silencieuse, partagée entre la joie de revoir son fils et de lui expliquer la terrible nouvelle. Quand il lui avait demandé s'il était comme son robot cassé, et qu'il avait demandé si on allait le réparer, lui aussi, elle n'avait pas menti pour le rassurer.


Le petit Hippolyte était incroyablement curieux sur les Pokemons, surtout ceux du type Dragon, lisait toutes les légendes à leur sujet. Tout ce qu'il trouvait. Quand il découvrit que les humains et les Pokemons ne formaient qu'une seule et même espèce au départ, ses yeux se remplirent d'un rêve fou. Devenir un Pokemon lui semblait possible. Pour son anniversaire, il reçut même un Minidraco. Son nouvel mailleur ami, pour la vie. Non, il n'apprenait pas à vivre en fauteuil roulant, à faire des séances de rééducation qui ne servaient à rien. À six ans, il n'était pas coincé constamment dans sa villa, à rêver d'être autre chose que lui-même, alors qu'on réaménageait sa maison. Son père n'était pas revenu avec une Pokéball, après l'un de ses multiples voyages, un cadeau, pour contrer l'ennui de l'enfant, et pour lui redonner le sourire. Un Minidraco. Mais, car il n'y avait jamais de mais, ce Minidraco ne se révéla pas être un Metamorph déguisé. Il ne se nomma pas Jelly Bean, et ne faisait pas les quatre cents coups pour amuser l'enfant. Ils ne devinrent pas les meilleurs amis du monde, car l'un refusait sa nature de Pokemon, et l'autre rêvait d'en devenir un. Certes, son père ne s'était pas fait arnaquer, et il n'était pas en colère. Mais voir son fils aussi heureux depuis l'accident qu'il n'avait jamais eu le rassurait.

Cet Hippolyte ne pouvait pas être aussi parfait, non ? Certes, il avait quelques défauts : il abandonnait souvent ses projets, comme celui de devenir un Pokemon, pour d'autres. Un cercle sans fin d'idées, d'expériences. À l'école, il était bon partout, sauf en langues et dans tous les arts. Lui, il adorait la physique, la biologie et l'histoire. Non, il ne s'intéressait pas trop au combat Pokemon, même avec son Minidraco. Délégué de sa classe, champion de karaté, amis avec tout le monde, son adolescence fut remplie. Il n'y avait pas de place pour l'ennuie. Cet ennuie terrible, celui qui vous triste, malade, fou. Non, parce qu'il allait à l'école. Ces camarades ne l'avaient pas exclu, ne l'avaient pas regardé bizarrement, ils jouaient avec lui. C'était possible, car il marchait. Il pouvait sortir après les cours, sans se soucier d'un quelconque fauteuil roulant. Personne n'avait pitié de lui, personne ne s'était moqué de lui. Il ne passait pas tous les jours dans la rue où il avait failli mourir. Il ne pleurait pas tous les soirs. Ses parents, trop protecteurs, n'avaient pas décidé de lui faire cours à la maison, l'excluant de toute vie sociale. Sa mère ne s'occupait pas de lui et son frère n'était pas parti dans un lointain pays pour ses études, ne supportant plus sa culpabilité.

Bien sûr, le début de la vie adulte d'Hippolyte fut tout aussi intéressante. Premières fêtes, premier amour, des études pour devenir médecin, comme sa mère le voulait, et comme il le voulait, qui furent brillantes. Aucun malheur en vue. Son Minidraco avait évolué et au fil des années, il était devenu un magnifique Dracolosse. Il ne s'était pas exilé dans l'une des maisons secondaires de sa famille, sur une petite île du nom de Lazuli, à Pervenche, ne supportant plus d'avoir sa famille constamment sur le dos. Il ne passait pas ses journées à chercher des solutions pour améliorer ses conditions de vie, à rendre tout plus ergonomique. Il n'était pas isolé du monde, au point de ne plus comprendre l'amour que ses parents lui offraient, au point de détester son frère, et tous les autres. Jelly Bean, son Metamorph, n'était pas sa seule compagnie, vu qu'il n'existait pas, ce n'était pas la seule personne qui lui donnait l'envie de vivre, même sans but fixé. Ce n'est pas ce Pokémon qui l'incita à sortir, à 21 ans.

Hippolyte, en bon garçon qu'il était, avait une vision manichéenne de la société. Il haïssait les Teams criminelles, et défendait le bonheur de tous. Il s'était même engagé dans des associations, dans des missions humanitaires. Il aidait les plus faibles constamment, y mettant tout son cœur. Il était aussi blanc que la neige, et n'avait rien à se reprocher. Il n'avait cette vision noire du monde, et il n'a jamais trempé dans des magouilles quelconques avec la Team Rocket. Il ne leur a jamais acheté de Pokemons, pour que son Metamorph puisse les copier, et qu'il étudie ses changements d'ADN. Il n'était jamais devenu un actionnaire important de cette Team, ne s'en fichant pas de la cruauté de leurs actes. Certes, il recevait énormément d'argent de poche de ses parents, mais pas pour mener des recherches clandestines.

Le jeune homme était devenu un médecin. Son avenir était tracé depuis le début. Il n'avait pas décidé de devenir l'apprenti d'un généticien, afin de percer le secret de la différence entre les humains et les Pokemons, sans aucun diplôme. Son destin ne dépendait pas de la théorie du chaos. "

Vous voyez, l'histoire d'Hippolyte est bien plus intéressante que la mienne.
Et dire que j'aurais pu être lui.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 22
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 4 Juil 2017 - 0:33
Choix du Starter !
Le professeur s'avance vers vous... Ah, on dirait que c'est l'heure pour vous de choisir votre premier Pokémon ! Vous avez devant vous trois pokéball... Le choix de toute une vie est à faire maintenant ! Respirez, prenez votre courage à deux mains, et faite votre choix. Quoi qu'il soit, ce sera le meilleur choix !
De la première pokéball, un Métamorph en sort !

Pokémon
05 ▬  Niveau
lol ▬  Sexe
brave ▬ Nature
Echauffement ▬ Talent
Morphing ▬ Attaques
19 ▬ PV
8 ▬ Vitesse

Type Normal Aucun type

De la deuxième pokéball, un Plumeline Flamenco apparaît !


Type Feu Type Vol


Plumeline
Niveau ▬ 05
Sexe ▬ Au choix.
Nature ▬ solo
Talent ▬ Danseuse
Attaques ▬ Ecras'Face, Rugissement
PV ▬ 22
Vitesse ▬ 14

De la dernière pokéball, un Tic en surgit !

Tic
05 ▬  Niveau
Au choix. ▬  Sexe
discret ▬ Nature
Minus ▬ Talent
Force Poigne ▬ Attaques
19 ▬ PV
7 ▬ Vitesse

Type Acier Aucun type


Vous devez maintenant choisir l'un des trois... Vers lequel votre choix se portera ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 28
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 4 Juil 2017 - 0:38
*prend la gelée mauve* Merci



»  Fallen Angel
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 260
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 4 Juil 2017 - 0:48
Tiens, un nouveau perso...
Aller hop, amuse toi bien avec cette tête à claque !



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 282
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 4 Juil 2017 - 12:40
Le fameux Priam Il nous faudra un lien entre sciento

Bon courage pour ta fiche


Léon & AutumnThe sky is fall. The storm has come. We need to start again. Do we get what we deserve ? I don't think. I don't want giving up. I want protect all the people, the Pokémon I love. But I'm weak for now so... Be my courage. Take me in your arms and tell me what we will rebuild our home. I need you little more each day. Please, never run away from me and I will become your shining sun again.












Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
() Mer 5 Juil 2017 - 20:34
Invité
Bienvenue avec Murphy cette superbe tête et histoire touchante é_è
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 282
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 5 Juil 2017 - 21:01
La voici, la voilà...

Un métamorph délinquant    mais c’est trop chou qu’il aide Priam avec son fauteuil    Et que dire du caractère du perso’ ! J’aime tellement son côté anti-social, c’est bizarre, mais ça le rend attachant en quelque sorte    Cette histoire est tellement …. Tellement… Je ne trouve pas les mots, mais ce constraste « vie parfaite » / vie réelle alors que la vie réelle est un enfer c’est très marquant    Et le faux Mini-draco, c’est triste, mais j’étais morte rire  



Et c'est la validation ▬ Hey, félicitation, tu viens d'être validé, et... Eh bien donc on va te donner quelques petits liens importants pour que tu puisses bien t'y retrouver !

Oh, et il semblerait que le professeur n'ait pas décidé de te laisser partir les mains vides... En effet, pour débuter cette grande aventure à Lazuli, il te laisse 2 pokéball mais aussi 2 potions !

Avant toute chose ▬ Alors, en premier lieu, aller recenser son avatar et... Une petite foule d'autre chose, comme par exemple le lieu d'origine du personnage (eh oui, ça peut-être une bonne chose pour trouver des liens !) en venant inscrire ton personnage dans les bottins. Ensuite, il faudra aller faire la T-Card ainsi que la banque ; qui seront bien utile pour la suite de l'aventure ! En parlant d'aventure d'ailleurs... Comme il a été précisé dans les annexes, un modérateur est affecté à chaque membre, eh bien le tiens, c'est Altarite.

Éventuellement ▬ Ce n'est pas obligatoire, mais tout de même recommandé, d'aller faire une fiche de lien, idéal pour se trouver quelques liens ou RP ! Et aussi un journal intime, si l'envie t'en prends ?

Les autres possibilités ▬ Eh bien, il existe de multiples autres activités possibles à réaliser ! On te laisse les découvrir à ton rythme, et puis, si tu as besoin, n'hésite pas à contacter un membre du staff... Ou bien à te référer au Guide du débutant.

Plongeons ensemble dans le monde des... Pokémon !



Léon & AutumnThe sky is fall. The storm has come. We need to start again. Do we get what we deserve ? I don't think. I don't want giving up. I want protect all the people, the Pokémon I love. But I'm weak for now so... Be my courage. Take me in your arms and tell me what we will rebuild our home. I need you little more each day. Please, never run away from me and I will become your shining sun again.












Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
()
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always Blue :: Welcome to the Pokémon World :: Tell your story :: Fiches validées-
Sauter vers: