:: Lazuli Island :: Route Volcanique :: Forêt de Cendres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Radioactive. » & Prym.

avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 260
Voir le profil de l'utilisateur
() Dim 25 Juin 2017 - 22:39
Radioactive.Prym & PierreForêt de Cendres. Route Volcanique.
Le soir était arrivé. On voyait déjà le ciel devenir rosé orangé, le vent frais, annonçant la nuit. La vue en haut du volcan était simplement magnifique. Sans doute qu’il aurait été seul, Pierre serait resté des heures à observer ce paysage. L’esprit perdu ailleurs. Comme toujours. Il rêvait, il pensait. A ce qui se trouvait de l’autre côté de l’océan, un peu comme une autre vie en quelque sorte. Ce fut l’apparition soudaine de quelques bulles d’eau devant ses yeux qui le tira de ses songes. Ah… Le Corayon calé dans ses bras… Il s’amusait à lancer des bulles dans les airs, l’air joyeux. Pierre sourit, et avant de repartir en bas de la montagne, il lança un regard autour de lui, s’assurer que tout le monde était là en somme. A côté de lui, une Ponyta, qui portait sur son dos Disthène, l’Osselait chromatique. Ah bah, quand Disthe l’avait vue, elles sont devenues copines. Voilà pourquoi Disthe se trouvait actuellement sur le dos de la Ponyta. Parce que finalement, bien qu’elle vive sur ce volcan, elle avait décidé de rester avec eux. Et Pierre ne pouvait pas lui refuser cela – encore plus quand Disthe lui faisait les yeux doux, autant dire qu’il avait cédé facilement. Enfin, quoi qu’il en fût tout le monde était là. Alors on pouvait y aller. La Ponyta ouvrit la marche – après tout, elle connaissait mieux que personne le chemin – et Pierre la suivit… Avec toujours ce Corayon dans les bras, parce qu’il ne voulait ni marcher, ni rester dans la pokéball. Non, c’était drôle de faire des bulles d’eau et de se faire porter, et il était content.

Arrivé en bas du volcan… Ah oui, cette forêt. Grise et recouverte au sol d’une couche de cendre. Pierre grimaça, génial, ça allait encore être la galère de ne pas se perdre… Enfin, s’il suivait une ligne droite, ça devrait le faire. La Ponyta était attentive à tous les sons, tout comme Disthe… Et le Corayon, non. Faire des bulles. Toujours faire des bulles. « Tumba… Tu vas réveiller toute la forêt avec tes bulles… ». On sentait clairement le désespoir dans ses paroles. Et pour toute réponse… Un cri joyeux, et de nouvelles bulles. Pierre soupira, et repris sa marche. Tout était silencieux. En dehors des Cornèbre qui volaient au-dessus de la forêt… Et de leurs pas, qui semblaient faire un boucan énorme au milieu de ce silence lourd. Sans doute que tous les habitants de la forêt… Avait la capacité de ne pas toucher le sol. Des spectres. Qui attendent la nuit. Fort probable vu l’allure générale des lieux… Et puis il y eu un bruit… Quelque chose en tout cas. Enfin, le genre de truc qui te dis que tu n’es pas seul. L’Osselait bondit au sol, agrippant son os, prête à attaquer en cas de besoin – elle faisait ça au moindre bruit désormais, depuis qu’elle c’était pris une attaque imprévue d’une Nidoran, elle préférait rester sur ses gardes désormais. Et puis… Le Corayon poussa un joyeux cri, un peu comme un « CORAAAAAAAA-YON ! » et lança des bulles en l’air. Ouais… La chromatique se retourna vers ce dernier, le visage qui exprimait clairement ce que tout le monde pensait actuellement : mais quel imbécile celui-là. Pierre soupira. « Bon… Si c’est le grand méchant Grayehna, c’est toi qui va te frotter à lui, Tumba d’accord ? ». Pierre se doutait bien que ce n’était pas « le grand méchant Grayehna », mais les Pokémon ténèbres faisaient peur au Corayon. Alors maintenant il se la bouclait. Autant en bulles, qu’en cris.

© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 47
Voir le profil de l'utilisateur
() Dim 25 Juin 2017 - 23:08

« Radioactive. »
Prym&Pierre
La forêt de cendre. Un paysage à la fois sinistre, mais également si majestueux, si magique. Oui elle le trouve. Elle y était déjà allez une première fois il y a seulement quelques jours à la recherche d’une éventuelle approche et découverte des pokemons de type feux, oui elle était très tourné vers ses types en ce moment. Elle voulait en savoir plus, elle voulait en connaître d’avantage sur ses compagnons à quatre pattes, à deux pattes ou même encore volant, rampant, nageant ! Elle voulait connaître les secrets de ses petits êtres, les découvrir petit à petit tout en écrivant ou dessinant leurs apparences, les attaques, les talents. Mais ses recherches n’étaient pas très fructueuses, elle ne lui ont rien apportait hélas bien, pourtant elle a cherché en la compagnie du petit zorua noir qui ne semblait pas bien content de cette balade inutile. La seule chose qu’elle retient réellement, sont les combats, les attaques lancés contre un smogo. Un combat passionnant dont son petit quadrupède avait brillamment fait. Il n’avait pas épargné son adversaire, c’est sans doute se côté du caractère du renardeau qui plaisait beaucoup à la jeune femme. Le côté intrépide, bien que parfois immature et inconscient du terrible danger. Téméraire, protecteur, prêt à sortir griffes et crocs pour protégé la jeune femme. Peut-être un peu trop rapidement d’ailleurs ? oui elle se souvient aussi de la rencontre à la bibliothèque. Il veut toujours attaquer ses congénères sans réfléchir, sans prendre le temps d’analyser s’il s’agit d’ennemis ou non ! Pourtant, elle ne cesse de lui apprendre les bonnes manières à ce petit animal. Mais rien à faire, il semble clairement tout aussi buté que sa dresseuse. Cependant voilà, la brune n’abandonne guère sa mission ! Si ses recherches de jours n’étaient pas très fructueuses, alors elle recommencerait encore plusieurs fois. Donc elle était en train de se préparer dans cette petite auberge non loin de la forêt en question. Vérifiant chaque chose : lampe torche, quelques biscuits et friandises pour son petit compagnon. De l’eau pour elle-même, deux pokéballs, deux potions. Enfin, plusieurs choses qui lui serait utile ! Bizarrement et contrairement à la dernière fois, son petit Zorua semble clairement déterminé, joyeux, ambitieux d’y retourner. Serait-ce la lune à venir qui lui donne des ailes ? possiblement lorsqu’il s’agit d’un pokémon de type ténèbres après tout.

Une fois prête elle s’y est lancée sans trop avoir de question, elle voulait simplement en découvrir un peu plus sur cet univers mystérieux, presque froid dans le dos ! Un sourire sur les lèvres, Karma trottina loin devant, coursant parfois des choses qui lui tombent sous le museau, grognant au moindre bruit ou odeur suspecte, laissant la jeune femme rêvassé et regarder la carte improvisée du lieu mythique, mais surtout assez étrange pour s’y perdre ! Elle reconnaît bien vite le décor qui se plante devant son regard de braise, un sourire joueur sur le visage, replaçant une de ses mèches dans son chignon mal fait avant de finalement ouvrir la marche dans le lieu. Le petit Zorua toujours devant à monter la garde, mais il semblerait d’une humeur drôlement joueuse, mesquin. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, la petit pokémon au talent surprenant prit la forme d’un petit garçon. Comme celui de leur rencontre ! Fronçant les sourcils, elle s’approche prêt pour le retenir. « Non reste ici… Karma ! » gronde-t-il alors qu’il ricane dans un air presque inquiétant avant de s’enfuir à toutes jambes. Elle tape une main sur son front avant de commencer à la poursuivre. Mais il est plus rapide et la dresseuse perd sa trace. L’ambiance est terriblement inquiétante, la nuit est également en train de tomber. Inquiète pour lui, mais surtout pour elle, la jeune femme sort la lampe torche qu’elle allume. Mais un grondement léger la fit sursauter et lâcher la lumière en reculant de quelques pas, effrayé. Mais quelle idée merveilleuse de venir ici… De nuit. Prenant une inspirant, un cri se fait de nouveau entendre. Sauf qu’elle aperçoit une forme humaine de loin, immédiatement Prym pense à son pokémon ayant créé l’illusion ! Elle court donc dans sa direction. « Zorua reviens ici tout de suite ! »

Elle court pour finalement découvrir une fois à la hauteur de l’ombre qu’il ne s’agit là uniquement d’un homme plus âgé qu’elle accompagné par des pokémon. Elle rougit gêner de l’avoir prise pour le Zorua. « Oh excusez-moi… Je cherchais mon pokémon… » dit-elle en baissant la tête. Des craquements se font entendre autour d’eux, une ombre filante rapidement. Il semble être le ‘petit garçon’ l’ambiance est terriblement glauque et effrayante. Non ce n’est rien d’autre que son propre pokémon qui s’amuse avec eux ! Elle tourne sur ses pas, méfiante avant d’entendre cette fois-ci un grondement beaucoup plus féroce… Un pokémon sauvage sans doute. Elle se tourne dans la direction de l’homme, avec un rire un peu nerveux demande « Sinon est-ce que vous n’auriez pas vu un pokémon… Ou un petit garçon dans les parages ? » oui la situation est un peu étrange c’est vrai…
Citation ou autre


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 260
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 26 Juin 2017 - 0:46
Radioactive.Prym & PierreForêt de Cendres. Route Volcanique.
Relevant les yeux vers le ciel… Ah, zut. Forêt. Pas possible de voir le ciel. Juste des branches. Des feuilles. Bon, on se doutait qu’il faisait sans doute nuit – ou dans deux minutes la Lune pointerait le bout de son nez – et Pierre soupira. Bah, ce n’était peut-être qu’un habitant des lieux qui se promenait par ici… Néanmoins, au fond de lui, il était un peu plus attentif à ce qui l’entourait. Et Disthe semblait redoubler de prudence ; la preuve, elle n’était pas retournée sur le dos de la Ponyta et tenait son os, prête à passer à l’attaque. Enfin, ça c’était jusqu’à ce qu’une personne humaine hurle quelque part. Qui parlait d’un… Zorua. Enfin, Pierre n’eut pas le temps d’y repenser davantage. Voilà qu’une fille se pointa devant lui. Elle sortait d’où ? Et pourquoi avait-elle presque manquée de lui foncer dedans ? En l’apercevant, il avait reculé d’un pas, et affichait un air surpris… Mêlé à de la grande – très grande – incompréhension. Apparemment, c’était un peu partagé, vu l’attitude de la brune… Pierre lança un regard à l’Osselait… Cette dernière affichait elle aussi la même expression : elle ne comprenait rien à ce qui venait de se passer. Si cette dernière avait pu, sans doute qu’elle aurait haussé les épaules pour accentuer cela. Mais la brune rompit le silence la première – parce que Pierre ne l’aurai pas fait avant des lustres, le temps de… De rien, juste d’avoir la curiosité de savoir ce qu’elle lui voulait. Elle cherchait juste son Pokémon. Ca arrivait. Souvent. Ils aiment bien faire les fous et s’enfuir de partout. Et d’ailleurs… Un bruit dans le buisson voisin. Disthe se retourna d’un bond, mais ne fit rien tant qu’elle ne voyait pas exactement ce qu’il y avait. Juste une ombre.

Enfin, qu’importait, la brune arrivée à l’improviste reprit la parole. Et… La suite le perturba un peu plus… Un Pokémon, ou un petit garçon. Elle faisait ses courses ? Elle voulait trouver un garçon ou un Pokémon ? Bon, c’était une pensée un peu bizarre, mais après tout on était dans une forêt bizarre. « Mmh… ». Pierre détourna son regard vers le buisson qui avait bougé il y a deux minutes. Alors, non il n’avait pas vu de Pokémon en dehors des siens – sauf si les buissons qui bougent sont des Pokémon, bien qu’on se doute qu’il s’agisse d’un Pokémon qui le fasse bouger – et encore moins un petit garçon qui gambadait dans la forêt. « Un Pokémon… Ou un garçon… ». Oui, Pierre. C’est bien de répéter ce qu’elle a dit, mais malheureusement ça n’avancera rien. Enfin, si, ça montrait juste qu’il… N’avait absolument pas compris pourquoi elle lui demandait ça. Quand soudain, quelque chose lui monta à l’esprit. « Attendez, vous avez parlé d’un Zorua… ». Et on connaît tous la fâcheuse manie des Zorua à se transformer en tout et n’importe quoi. Tout comme on notera que jusqu’à présent, Pierre n’a jamais terminé ses phrases. Finalement, il soupira, et se passa une main dans les cheveux. « Disthe, reste calme, je crois que ce que tu as vu n’est que… Le Zorua, ou gamin, ou qu’importe, de cette fille. ». Il en avait fallu le temps, mais finalement, tout était monté au cerveau de Pierre et tout c’était assemblé. Enfin, il supposait qu’il s’agissait de cela. Déjà, parce qu’avant l’arrivée de la brune, il n’avait pas eu de bruit suspect. Et qu’un Pokémon qui ricane… C’est bien qu’il veut tendre un piège à quelqu’un. Mais ça c’était avant d’entendre un grognement au loin. Oh, il y en avait déjà eu un premier à l’arrivée de la dresseuse du Zorua… Mais là, il était un peu plus proche. « Mmh… Alors, je ne sais pas si c’est vraiment votre garçon, ou Pokémon dans ce buisson. Mais quoi qu’il en soit on ne devrait pas rester là… ». Parce qu’un grognement ne laissait rien présager de bon. Oh, Pierre pouvait bien sortir Luth, sans doute qu’elle s’occuperait de l’origine de ce grognement en deux temps, trois mouvements… Mais… Non. Il était aussi probable que ce soit un Pokémon qu’elle ne puisse tout simplement pas trancher en petit bout – ou pire, un monstre, même si bon, on n’est pas dans le pays des cauchemars. Enfin, pas encore. Mais en gros, Pierre lança aussi un regard insistant à la jeune femme, qui voulait dire un peu "bon, tu prends ton machin qui se cache, et on décampe".

© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 47
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 26 Juin 2017 - 1:18

« Radioactive. »
Prym&Pierre
Non elle ne se doute pas vraiment que dire des choses pareils peuvent être assez bizarres. D’abord, elle déboule face à un homme qu’elle ne connaît ni d’Adam, ni d’Eve. En plein milieu d’une forêt aussi sombre que possible, la nuit tombant petit à petit sur eux, tout en demandant des choses presque… Incompréhensible est le mot qui convient le plus à la situation sans doute. D’abord, elle s’inquiète pour son pokémon bien entendu et lui pose la question si elle ne l’aurait pas aperçu avant de finalement revenir sur ses propos cette fois-ci en demandant s’il n’aurait pas aperçu un petit garçon. Oui c’est officiel, il doit la prendre pour une folle et il aurait très certainement raison, qui ne le ferait pas après tout ? Un peu gêné, pinçant sa lèvre inférieure avec ses dents, une petite manie qui ne la quitte jamais lorsqu’elle est nerveuse ou dans tous ses états, et c’est bien le cas actuellement ! Elle ne sait pas trop comment se comporter face à des nouvelles rencontres, dans de tel moment étrange. Doit-elle sourire ? Non ce serait encore plus flippant ! Doit-elle clairement affiché toutes ses inquiétudes pour son pokémon, mais surtout pour ses drôles de bruits qui ne cesse dans leurs dos ? Non plus ! Elle doit simplement naturelle, mais c’est un concept assez compliqué pour cette jeune femme de ne pas montrer ses sentiments ou émotions. Rapidement en observant le visage de son interlocuteur, elle autorise un petit regard en biais sur ses compagnons. Le premier pokémon qu’elle distingue très clairement est le petit osselait au sol avec son os entre les pattes, mais ce n’est pas ça, il est chromatique. Des yeux pétillants pendant une dizaine de secondes, elle revient à la raison alors qu’il commence à se poser des questions. Oui c’est bon, il doit la prendre pour une folle schizophrène avec ses drôles de questions ! Grimaçant discrètement, lâchant ensuite elle soupire tout en l’écoutant parler. Il semble un peu dans ses pensées, il réfléchit peut-être. La forêt est vaste, il est tout à fait possible d’avoir croiser quelqu’un ou quelques choses. Tout comme cela reste aussi difficile que de trouver une aiguille dans une botte de foin cependant ! Il s’exclame soudainement, faisant sursauter la jeune femme lorsqu’il demande si elle parle bien d’un Zorua. Hochant la tête « Oui c’est bien ça » affirme-t-elle, bien qu’elle doute qu’il en est réellement besoin. Il passe une main dans ses cheveux qu’elle distingue brun, avec un soupire. Elle le fatigue avec toutes ses questions ? Oui c’est possible oui. Baissant le regard sur les autres pokémons dont elle trouve la contemplation plus intéressante, mais parfaite pour cacher sa gêne.

Un autre mouvement dans les buissons lui fait relever le menton et ses yeux bruns cherchent à leurs tours la provenance. Un buisson. Mais un grognement en surgit, elle espère de tout cœur qu’il s’agit de son compagnon, mais il semble plus sourd et surtout menaçant. Zorua est peut-être un diablotin aimant plaisanter, mais il n’est cependant pas aussi agressif ! Du moins pas avec elle en tout cas. Fronçant les sourcils en reportant l’attention sur son interlocuteur qui lui fait clairement comprendre qu’ils feraient de déguerpir au plus vite d’ici. C’était clair que le grognement n’annonçait rien de bon, mais il recommença aussi tôt. Reculant de quelques pas, hésitante. Elle ne peut pas abandonner son pokémon tout de même ! « Merci d’avoir essayé de m’aider, mais je vais continuer à explorer les environs pour retrouver la trace de… » avant de finir sa phrase, un éclair noir jaillit soudainement du dit buisson. Bondissant dans les bras de la dresseuse, elle retrouve Karma tremblant de peur. Fronçant les sourcils surpris par son changement de comportement, elle lui donne quelques caresses affectueuses et réconfortante sur le dos, en l’interrogeant du regard. Elle n’a le temps de rien, que les grognements se font plus fort. Le pokémon, ou la chose, approche à grand pas. Il ne semble pas content du tout. Regardant durement son pokémon, elle se doute que se farceur soit derrière tout ça une fois de plus ! « Karma qu’est-ce que tu as fait encore… » souffle-t-elle a ce dernier avant qu’il ne cache son museau contre la demoiselle qui hausse les épaules en se tournant face à l’homme. « Je crois que nous ferions mieux de filer plus vite que ça… » ce n’était pas une question, mais une affirmation. Être dévoré par un pokémon agressif, elle s’en passerait bien !

Citation ou autre


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 260
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 26 Juin 2017 - 14:24
Radioactive.Prym & PierreForêt de Cendres. Route Volcanique.
On pouvait sentir une légère brise qui se faufilait à travers la forêt. Soulevant des cendres du sol, en faisant tomber d’autres des branches d’arbres. C’était comme… De la neige. C’était beau. Tumba, le Corayon, en reçu sur le nez, ce qui le fit éternuer… Des bulles. Bien sûr. Toujours des bulles ce Corayon, toujours. Voilà que jusqu’à présent tout avait été trop calme. Maintenant, tout était trop bruyant. Pierre soupira, les forêts comme celle-ci, elles étaient mieux quand elles étaient calmes, et que les seuls bruits qu’on entendait, c’était ceux de nos pas. Mais bon, il fallait toujours que quelque chose vienne. Quoi qu’il en soit, jamais il ne serait quoi penser de cette… Fille. Il avait bien compris qu’elle avait perdu son Zorua – qui était un comique d’ailleurs, mais bon, d’après ce qu’il en savait, c’était habituel avec ces bestioles. Enfin, maintenant, il pouvait lui répondre avec certitude qu’il n’avait vraiment rien vu. « Avant votre arrivée, il n’y avait rien. Désolé. ». Il haussa les épaules, et se retourna comme pour reprendre son chemin. Il aurait vraiment pu continuer son chemin, après tout, la nuit était tombée, l’air frais arrivait, il y avait des grognements bizarre dans le coin, cette fille était bizarre. Pourquoi devrait-il rester, hein ? Oui, sauf que… Pierre aurait bien voulu y faire impasse, mais le grognement s’intensifiait, il gagnait en intensité, en force. La cible de ce grognement ? Oh, c’était eux. Il n’y avait personne à part eux. Certainement un habitant d’ici dérangé par le vacarme… Ou la terreur nocturne de la forêt. Ou les deux.

Et puis… Elle commença sa phrase, comme quoi elle voulait continuer seule sa recherche. Pierre avait beau la trouver étrange et on ne pouvait plus bizarre, ça aurait été un peu lâche de la laisser à la merci de la bestiole. D’autant plus que même s’ils venaient à fuir, ce truc les rattraperait. C’était certain. Enfin, heureusement, le Zorua sauta du buisson, non sans effrayer avec un cri le Corayon niché dans les bras de Pierre. Ah bon. Maintenant, s’il y avait la moindre chance de partir sans se faire manger, elle venait de se faire réduire en cendre – comme la forêt en fait, un pur tapis de cendre. Pouvait-on au moins voir l’ennemi ? Si ça se trouvait ce n’était qu’un écho, et il ne s’aggissait là que d’un Ponchiot qui hurlait en courant vers eux. Enfin, agressif le Ponchiot quand même ! Pierre fit deux pas en direction de l’origine du son. L’Osselait le suivait à la trace, prête à charger en cas de besoin. Et étrangement accompagnée de la Ponyta. Quoi qu’il en était, il fallait maintenant être lucide – ou suicidaire, ou mordu par l’adrénaline du combat, ou peut-être un peu des trois. « On ne parviendra jamais à le semer. Beaucoup trop rapide. Soit vous connaissez un endroit sûr qu’on puisse attendre dans la minute. Soit je le fais fuir. » Il avait posé ses mots avec lourdeur, parce qu’en soit, il fallait bien comprendre que les chances d’échapper à ce truc étaient minces, trop minces. Un endroit sûr dans la forêt ? Dans cette forêt étrange ? Autant rêver ! Et inutile d’aller dans un buisson, en deux secondes leur poursuivant les trouveraient. Sans attendre une réponse, Pierre avait posé le Corayon au sol, et avait sorti les pokéball de Lutèce et Chabie. A elles deux, elles pourraient le repousser, c’était certain. Dans le pire des cas, Disthe se tenait toujours prête à attaquer. Une dernière fois, Pierre posa son regard sur la brune. Il espérait vraiment ne pas avoir à attaquer, mais s’il n’avait pas le choix…

© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 47
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 26 Juin 2017 - 15:01

« Radioactive. »
Prym&Pierre
La jeune femme n’avait simplement pas envie de paraître pour une pauvre folle qui débarque aussi soudainement soit-il dans la forêt de cendre, elle n’avait pas prévu tout ça normalement. Elle voulait simplement explorer les lieux sous la lune d’argent haut dans le ciel, sauf qu’elle n’avait ni prévu que l’épaisse présence des arbres l’empêcherait d’y voir quoi que ce soit, mais encore moins la soudaine fuite de son petit pokémon. Finalement ça ne l’avait pas beaucoup surprise, Karma est un grand farceur, un habitué des blagues de mauvais goût, mais là, elle l’était sans doute un peu trop de mauvais goût ! Quelle idée de partir en plein milieu de cet endroit sombre et effrayant tout en maquillant son apparence par l’illusion d’un petit garçon. Puis des rires, des petits bruits à en faire trembler le plus fort des hommes, le plus fou. Prym avait donc pris son mince courage pour partir à sa poursuite tout en l’appelant. Puis après quelques minutes, elle est tombée sur un homme. Maintenant qu’elle y réfléchit, elle se demande pourquoi il est là ? Et c’est elle qu’on trouve bizarre ? En tout cas, elle est rassurée a l’idée de ne pas être la seule de faire des explorations nocturnes aussi effrayantes ! Le regardant avec plein de question en tête et le regardant traînant jusqu’au petit pokémon avec son os en main, un osselait vert ! Donc une fois encore, un pokémon chromatique. Cependant elle n’a pas le temps de perdre son temps à écrire ou sortir son pokédex, elle note néanmoins dans un coin dans sa tête les recherches à faire sur le pokémon en question ! Malgré la gêne bien présente dans son regard, elle ose a demander de l’aide à se dresseur qui semble, à en juger son regard, la trouver vraiment bizarre. Elle l’est peut-être ? Cependant elle ne souhaite qu’une seule chose retrouver son petit compagnon ! Lâchant un soupire lorsqu’il lui explique qu’aucune trace de pokémon n’est dans les parages. A ce moment ils se préparent à se séparer pour poursuivre chacun de son côté leurs petits chemins.

Mais non, ce n’est pas simplement qu’ils s’en suffisent ici. Les grognements déjà bien présents dans les ombres de ses arbres grondent de nouveau et de plus en plus fort faisant presque trembler la brunette qui lance un regard en biais à l’homme qui ne semble pas beaucoup plus rassuré par ses bruits menaçants ! Puis un mouvement brusque dans les buissons faisant sursauter la dresseuse qui recule de quelques pas jusqu’au moment où le pokémon, Zorua vient bondir dans ses bras tout en tremblants. Un petit cri poussé par le Corayon de l’inconnu. Ils semblent tous plus ou moins effrayé. Elle suit ensuite le mouvement de l’homme qui s’avance avec deux de ses pokémons avant d’en sortir deux autres. Prym se sent bien intimidé, elle qui n’a que son petit compagnon, sans doute beaucoup trop faible pour affronter le monstre qui semble s’avancer jusqu’à eux. Elle se demande ensuite si cet inconnu ne serait pas simplement fou de vouloir l’affronter ? Le mieux serait de fuir la scène et ça la jeune femme en est tout simplement persuader, mais elle ne dit rien et observe silencieusement. Un frisson lui parcourt le dos, puis un petit cri de surprise lorsque des petits yeux rouges apparaissent l’obscurité plongeante, parmi les cendres et l’écorce. Pinçant sa lèvre elle se recule de quelques pas tout en jetant de nouveau un regard en direction de cet homme secouant la tête. « Je ne suis pas sûr que ce soit une excellente idée de rester ici… » bégaye un peu la brune qui regarde les yeux rouges qui ont finis par disparaître du paysage. Elle lâche un soupire presque soulager ? Mais son repos n’est de quelques secondes seulement !

Plusieurs hurlements de suite s’entendent et elle peut donc clairement distinguer que ce sont des hurlements, ou même des aboiements. Il s’agit donc bien de pokémon. Un bond en dehors des buissons, et ce n’est pas un seul, mais trois pokémons qui font face aux deux personnes. Ouvrant les yeux en grand, elle recule de plusieurs pas vers l’arrière, il s’agit d’un groupe de démolosse et ils n’ont vraiment pas l’air d’être content. Auraient-ils été dérangés par la présences des deux dresseurs ? Peut-être viennent-ils de violer leurs territoires tout simplement ?


Citation ou autre


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 260
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 26 Juin 2017 - 21:22
Radioactive.Prym & PierreForêt de Cendres. Route Volcanique.
Mais qu’elle idée avait bien pu lui passer par la tête pour qu’il se retrouve en pleine nuit ici ? D’accord, traîner sur le volcan avait beaucoup aidé… Ouais, il n’y avait pas réfléchi, voilà tout. On ne pouvait pas faire comme si tout était un rêve – cauchemar serait plus juste, néanmoins – et revenir quelques heures en arrière ? Malheureusement… Non, ce n’était pas vraiment possible. Jamais, vraiment jamais et à aucun moment il ne pourrait arriver à bout de trois Démolosse. Enfin, du moins, pas avec les Pokémon qu’il avait actuellement. Alors quand on n’avait aucune autre solution, on faisait quoi ? On devait réfléchir en vitesse à une nouvelle. En vitesse, hein… Pas forcément le point fort de Pierre que de penser quelque chose vite, mais bon, il allait devoir se débrouiller. Et cette brune qui ne pensait qu’à fuir – inconsciente, on ne pouvait semer ces choses, c’était se jeter encore plus dans leur gueule que de fuir. C’était comme tout d’ailleurs. Toutes les catastrophes, qu’elles soient naturelles ou provoquées, on ne pouvait jamais les éviter. Elles nous tombaient dessus sans merci. Mais on pouvait… Trouver un moyen de les contrer… Tout en étant en plein milieu. Il suffisait de prévoir, d’anticiper. Et de trouver la faiblesse. La faille.

Malheureusement, si de base le sol n’était pas vraiment visible à cause des cendres, là, avec la nuit, impossible de savoir où on posait les pieds, à moins de regarder vraiment attentivement. Fallait espérer qu’il n’y avait pas de piège quelconque. Auquel cas, ouais. On était bien dans un cauchemar. Un cauchemar réel. Le genre de malédiction qui s’abat comme ça, sans crier garde, et qui ne part pas avant d’avoir quitté son lieu d’action. Oui, vu l’allure générale de la forêt, celle-ci devait être hanté. Donc galoper dans la forêt était impensable… Surtout que ces trois colosses étaient rapides. Trop. Existait-il une autre solution ? Oui… En effet. La faille, n’est-ce-pas…

Pierre releva les yeux. Ces branches devaient être solides… Il fallait l’espérer, du moins. « En effet, rester ici, au sol, ce n’est pas une bonne idée… ». Pierre rappela tous ses Pokémon, un endroit ou par chance, ils seraient en sécurité, pour ne laisser que Luth dehors. Elle en avait bien de la chance elle, elle pouvait voler… Et… Comme elle était relativement puissante – ce n’était plus du tout à prouver d’ailleurs – elle devrait facilement pouvoir… Eh ben les poser sur une branche. Vu comme ça, c’était un peu… Tordu comme idée, mais voilà. Luth trouva très rapidement une branche adéquate, Pierre se tourna vers la brune. « Si vous lui faites confiance, il ne se passera rien… Sinon… ». Sinon il vallait mieux pas y songer, Luth était une psychopathe de première, si elle sentait que quelque chose n’allait pas avec une personne, elle n’était pas du genre à avoir pitié, mais plutôt à ne pas faire de quartier…

© 2981 12289 0



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 47
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 27 Juin 2017 - 16:56

« Radioactive. »
Prym&Pierre
Démolosse. Un pokémon vivant en meute, habituellement féroce avec les étrangers qui s’introduisent sur leurs territoires. Ses flammes, ne sont pas uniquement brûlante, elles contiennent également des toxines capables d’infliger des dégâts irréversibles ! Plus que des simples brûlures. Voilà pourquoi, la vision de trois gros démolosses, face à eux, deux pauvres humains avec quelques pokémons en leurs compagnies, est une véritable vision de cauchemar. Comment et quoi faire pour fuir ou combattre ses monstres ? La brune réfléchit sous toutes les manières possibles, toutes les coutures, les tableaux d’idées. Sauf qu’elle n’en a aucune ! La scientifique n’a pas encore assez d’expérience pour faire face à un tel pokémon, trois pokémons ayant des pouvoirs aux dégâts irréversibles, voir mortels. Ils sont là en grondant, grognant de colère, menaçant. Prêt à bondir dans leurs directions à mettre les deux dresseurs en miettes. Si habituellement la jeune femme est d’une habile intelligence et d’une droiture impressionnante, sauf qu’elle est figée de peur. Paralysé face à ses monstres. Un nouveau regard dur sur son imbécile de petit louveteau noir, elle ne comprend clairement pas ce qu’il a été se foutre dans un pétrin pareil. Oui, il est assez connu pour ses nombreuses camaraderies, ses pitreries idiotes. Mais au point d’être en danger, lui et les autres ? Apparemment, il s’en fiche. Lui il veut s’amuser ! Mais maintenant que le petit pokémon est en face de ses nombreux monstres, il est tremblant de peur. Pinçant sa lèvre, la brune ne lui dit rien, mais elle n’en pense vraiment pas moins sur son comportement trop enfantin. Elle se demande si un jour il grandira. Soupirant une fois encore, elle regarde ensuite le dresseur qu’elle vient de rencontrer. Lui aussi semble s’activer à trouver une solution, ce qui semble le cas !

Parlant tout seul, il se tourne ensuite rapidement dans sa direction en s’approchant. Il montre d’un geste vif de tête le pokémon qui vole à ses côtés. Un insécateur assez fort qui lui serait capable de les faire s’envoler tous les deux et déposé sur une branche. Être loin du sol est effectivement une excellente idée pour échapper aux démolosses. Il lui demande de lui faire confiance au risque qu’il n’y est aussi un carnage. Son regard passe du pokémon vert jusqu’au dresseur. Elle hoche la tête en serrant un peu le Zorua qui lui ne semble décidément pas en grande confiance, mais s’abstient de montrer quoi que ce soit au risque de déclencher la colère de sa propre dresseuse. S’ils en sont là c’est bien la faute du petit monstre qui ne sait définitivement pas être tranquille, au lieu d’embêter son monde. « Je ne vois pas pour quelle raison je ne lui ferais pas confiance. » dit-elle tout en reposant ses yeux noisette sur l’insécateur avant de regarder vers le haut. Il y a une branche assez épaisse a plusieurs mètres du sol qui serait parfaite pour être hors de portée des chiens démons. En parlant de ses derniers, l’un d’eux s’approche en grognant prêt à cracher ses flammes.
Citation ou autre


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
()
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always Blue :: Lazuli Island :: Route Volcanique :: Forêt de Cendres-
Sauter vers: