:: Lazuli Island :: Port Blue Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Léon] First Night

avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 190
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 13 Juin 2017 - 18:33

« First Night »
ft. Léon ♥

J’ai envie de tourner et de me retourner dans mon lit, mais je ne peux pas. Charlie et Pikachu au bout de celui-ci ont enfin réussi à s’endormir, je ne peux pas prendre le risque de les réveiller. Ils ont de la chance. Je n’arrive pas à aller dans les bras de Morphée. À chaque fois que je ferme les yeux je vois les vagues. J’ai l’impression d’être réveillée depuis des heures. Mais je pense surtout que c’est les minutes qui défilent trop lentement. Je regarde ma montre sur la table de nuit et la repose. Il est que minuit et quelques minutes. Je me force à fermer les paupières. Je veux dormir. Je veux dormir… Mais rien à faire. Je me lève délicatement de mon lit pour ne pas réveiller les deux endormis. J’enfile mon peignoir de chambre sur ma peau nue. Je n’ai qu’un jeu de vêtement que j’ai lavé avant de me coucher et qui est toujours en train de sécher dans la salle de bain. Pendant la catastrophe j’ai pensé à mes Pokémon, mais pas à mes affaires. Je n’ai même pas pu sauver toutes mes notes sur les Pokémon, mes dessins… Ça me donne un nouveau coup de blues… Tous mes souvenirs, tout mon travail… Je n’ai plus rien de tout ça… J’ouvre la porte de ma chambre pour arriver dans le couloir. Je regarde à gauche à droite, cherchant où je peux bien aller. J’avance en refermant la porte derrière moi. Les pieds nus sur un tapis qui fait tout le long du couloir, je regarde la porte de chambre en face de la mienne. Est ce qu’il dort ? Je colle mon oreille contre la porte pour essayer d’entendre des bruits. Rien. J’ai ce réflexe très intrusif de baisser la poignée pour vérifier si la porte est fermée. Elle ne l’est pas. Je me sens mal tout d’un coup. S’il est réveillé il a dû entendre la porte s’ouvrir, je ne peux pas juste la refermer et faire demi-tour. Je l’ouvre alors un peu plus en grand et tente un :

-Léon ?

Je m’avance dans la chambre refermant un peu la porte derrière moi. Il n'est pas dans la pièce principale, mais j'entends du bruit et je pose la question la plus bête qui soit :

-Tu ne dors pas ?

Bien-sûr que non. Je me mords la lèvre. Sans doute qu’il peut entendre dans ma voix un “Je n’arrive pas à dormir”. En allant le voir, je risque plus de parler que de dormir, mais peut-être qu’il trouvera les mots pour m’apaiser. Ou le simple fait d’être à côté de lui, d’entendre sa respiration, sentir sa chaleur… Rien que ça, je sais que ça a le pouvoir de me faire oublier la vague quand je ferme les yeux. Je sais que mon instinct m’a mené au bon endroit et je demande d’une petite voix, ayant assez honte de faire cette demande :

-Est ce que je peux rester un peu avec toi ?


Léon & AutumnThe sky is fall. The storm has come. We need to start again. Do we get what we deserve ? I don't think. I don't want giving up. I want protect all the people, the Pokémon I love. But I'm weak for now so... Be my courage. Take me in your arms and tell me what we will rebuild our home. I need you little more each day. Please, never run away from me and I will become your shining sun again.












Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 74
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 14 Juin 2017 - 23:14
First Night ~
feat. ma belle Autumn ♥


Tout se bouscule dans ta tête. Comment tout cela avait pu arriver ? Pourquoi ? Tu commençais sérieusement à te demander si ce n’était pas toi qui portais la poisse. Cela aurait tellement pu être crédible en plus ! L’adrénaline t’avait piloté jusqu’à ce que vous arriviez dans cet hôtel ! Guidage automatique, vous aviez récupéré tous les pokémon de la petite blonde, tu n’espérais qu’une chose, qu’elle puisse s’enfuir de là ! Tu aimais les pokémon mais il s’était avéré qu’ils avaient été ta hantise pendant un instant… Mais tu comprenais l’amour d’Autumn pour ses pokémon, tu ne pouvais pas vraiment lui en vouloir, mais elle avait quand même risqué sa vie pour eux…

Vous vous étiez quitté ce soir là complètement exténué, mais il fallait reconnaître que tu aurais du mal à dormir sereinement… C’était trop le bordel dans ta tronche ! Tu étais plus ou moins parvenu à mener un train de vie loin de cette dépression là c’était typiquement le genre de truc qui te rends maussade et qui serait capable de te refaire plonger. Saut de l’ange d’un immeuble de 30 étages avec réception sur du béton. C’était un peu l’idée. Tu avais été incapable de manger et depuis que tu étais couché impossible de fermer l’œil. Nina s’était lové contre toi, faisant attention de ne pas te faire mal avec ces petits dard. Mushù exténué dormais sur le tapis plus loin. Einstein quant à lui avait refusé la baignoire et avait exigé un lit d’appoint. Il avait fallu gérer aussi… Comme si tu n’étais pas assez traumatisé comme ça ? Tu étais parvenu à fermer l’œil mais tes songes étaient tout saufs reposant… Tu fus réveillé en sursaut, trop d’eau ! Tu t’étouffais ! Tu mourrais ! Elle était là ! Pas Autumn, Rose ! Tu soupiras de ce cauchemar qui au final était complètement stupide.

Tu te tournas dans l’autre sens tombant nez à nez sur Mushù, non pas la tête mignonne et douce, ni la queue Vicieuse, mais les sabots du Pokémon. Tu te redressas pour le regarder… Les quatre fers en l’air il dormait profondément… Définitivement, il avait été bercé trop près du mur. Tu roulas dans l’autre sens pour serrer contre toi avec beaucoup de délicatesse Nina que tu avais malencontreusement réveillé… Elle finit par se rendormir dans tes bras. Mais toi tu étais toujours réveiller et loin d’arriver à refermer l’œil. Finalement heureusement qu’Einstein avait refusé la baignoire, tu pourrais t’y rendre pour prendre un bain… Tu ne savais pas vraiment si soigner le mal par le mal était présentement une idée judicieuse… Mais au pire cela te casserais suffisamment pour pouvoir enfin trouver le sommeil !

Après avoir mis de l’eau bien chaude tu attrapas le livret de bienvenue de la région. Cette nouvelle région semblait immense. Plein de chose à voir et plein d’endroit à visiter ! Sans doute aurait-il besoin d’un ranger dans le coin ? Tu décidais de te renseigner auprès de l’accueil d’ici la journée prochaine. Tu regardes ta montre. Minuit. Toujours pas envie de dormir. « Léon ? » Tu n’avais pas entendu la porte. Mais une seule personne savait que tu étais là en dehors du groom en bas. Autumn était rentré. Tu regardas tes fringues suspendues en train de sécher. Tu n’avais que celle-ci. Tu avais préféré sauvé des livres plutôt que de prendre des fringues. Impossible de mettre quoi que ce soit sans avoir l’impression de goûter un peu partout. Un peu paniqué par le quoi faire dans ce genre de situation, tu fis tomber une des petites savonnettes dans l’évier. « Tu ne dors pas ? » tonna la petite voix. Inévitablement si tu étais dans la salle de bain c’était pas pour cueillir des fleurs… « J’arrive ! » lanças-tu à la jeune femme de l’autre côté.

Tu regardais autour de toi dans cette salle de bain. Le peignoir était resté dehors… Evidemment ! Nouveau soupire de ta part… Juste une serviette nouée autour de ta taille. Tu n’avais pas le choix c’était soit ça soit tu sortais clairement à poil. Et tu ne voulais pas gratifier la petite blondinette d’un tel spectacle ! Tu finis donc par sortir avec une légère faiblesse tout de même. « Est ce que je peux rester un peu avec toi ? » tu regardas la jeune femme qui elle arborait son peignoir. Mushù n’avait pas bougé d’un pouce et finalement Nina avait bougé jusque sous l’oreiller. Elle aimait ta compagnie mais celle des autres ce n’était pas tout à fait encore ! « Bien sûr que tu peux ! » lui répondis-tu. Tu attrapas le peignoir Posé sur la petite table et l’enfila avant de le nouer et de retirer la serviette en dessus qui maintenant semblait bien inutile ! Tu t’installas sur le lit et invita Autumn à s’assoir à côté. « Toi aussi tu n’arrives pas à dormir je suppose ? » question con puisqu’elle était là !

Elle n’était pas comme d’habitude. Son regard d’habitude si pétillant et rieur semblait bien éteint… « ça ne va pas ? » lui demandas-tu penaud. Finalement tu secouas les épaules te reprenant aussitôt. « J’ai rien dit. La question est bête avec ce qui vient de se passer difficile d’aller bien… Pardon. » lui lanças-tu mollement.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



Passer de l'ombre a la lumière
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 190
Voir le profil de l'utilisateur
() Jeu 15 Juin 2017 - 22:32

« First Night »
ft. Léon ♥

M’avançant dans la chambre, j’avais d’abord repéré les Pokémon de Léon. Nina sur le lit, Einstein dans… Un petit lit à lui ? Mais où il a eu ça ? Enfin, ça ne me concerne pas et je suis contente qu’il ait réussi à s’endormir. Et Mushù. Le voir dormir c’est un spectacle ! Les quatre pattes en l’air ! Je me demande comment c’est possible de s’endormir dans une telle position. Un humain n’en serait pas capable. Mais ce qui m’intéresse le plus c’est Léon. La lumière de la salle de bain filtre sous la porte, et à ma question stupide il me répond que j’arrive. Je m’en veux soudain de l’avoir déranger alors qu’il était sans doute en train de se détendre. Lui aussi, il a peut-être du mal à dormir et je me trouve soudain bien égoïste d’être venue l’embêter. J’hésite à même un instant à lui dire de rester dans son bain et repartir, mais je sais au mouvement d’eau qui doit déjà être en dehors de la baignoire. Il en sort avec pour seul vêtement avec une serviette autour de la taille. Je me mords la lèvre. Il aurait pu prendre un peu plus de temps pour lui, je ne suis pas une urgence. Je ne peux m’empêcher de regarder les gouttes d’eau qui roulent sur son torse et me rends compte à quel point il a tout pour plaire. Les reflets de la lune qui se pose sur lui à travers la fenêtre rendent la scène encore plus irréaliste et splendide à voir. Je sens mes joues chauffer et relève les yeux pour croiser son regard. Je me sens un peu prise sur le fait, mais je sens surtout que d’être avec lui ce soir balayera tous mes cauchemars. Un peu honteuse d’envahir sa chambre, ma demande franchie mes lèvres et la réponse franchie presque immédiatement les siennes. Une réponse positive. Un petit sourire étire un instant mes lèvres alors que Léon prend son peignoir. Une partie de moi regrette presque qu’il ne reste pas en serviette. J’aurais pu passer plusieurs minutes juste à le contempler, à regarder presque hypnotisé les gouttes d’eau qui descendent le long de son corps. Mais de quel droit je pourrais demander ça ? Le peignoir enfilé, la serviette enlevé, il va s’installer sur son lit et m’invite à venir à côté  de lui. Je m’assoie doucement près de lui de façon à ce que nos bras soient l’un contre l’autre. J’ai besoin de le sentir, j’ai besoin de son contact autant que de sa voix qui me parle, même si c’est pour poser une question évidente. Je secoue la tête.

-Non pas vraiment…

Je croise de nouveau son regard et je vois tout de suite qu’il remarque que je suis au plus bas de forme et me demande si ça va. J’avoue que je ne sais pas quoi répondre exactement à cette question, mais finalement Léon se reprend et s’excuse. Je n’aime pas ça du tout.

-Non ne t’excuse pas.

Je ne veux pas qu’il s’excuse alors que c’est moi qui viens le déranger en pleine nuit. Si quelqu’un doit s’excuser dans cette affaire c’est sans doute moi. Je me permets de prendre sa main dans la mienne. J’ai vraiment besoin de le sentir. Je ferme les yeux, prends une grande inspiration et rouvre les paupières pour le regarder.

-Est-ce que c’est bizarre d’être fatiguée et d’avoir vraiment envie de dormir, mais d’avoir peur de ce qu’il pourrait se passer au réveil ?

Ma question est bizarre je sais, et pourtant c’est bien là le problème. Si je n’arrive pas à dormir, c’est par ce que j’ai peur qu’on vienne me dire qu’une nouvelle catastrophe arrive, qu’il faut vite plier bagages si on veut survivre. Ce qui serait doute moins compliqué la première fois vu que je n’ai plus grand-chose et que tout est prêt à partir s’il le faut. Au fond, je me rends compte que je n’attends pas vraiment de réponse à ma question car je la connais déjà. Je veux juste qu’il me rassure et me sentir protéger. C’est surtout ça dont j’ai besoin, qu’on me dise que tout ira bien maintenant. Je caresse sa main de mon pouce. Ce simple geste m’apaise déjà un peu. Sa présence à mes côtés m’apaise. Il a toujours été là pour moi. Il a pris d’énormes risques pour m’aider à sauver tous mes Pokémon et je me rends compte soudain d’une chose. Je ne l’ai jamais remercié. Quand je me suis rendue compte que deux manquaient à l’appel, je voulais alors que Léon part sur le bateau alors que Roxann part chez elle, qu’il prend les Pokémon que j’ai sur moi et s’en va en sécurité le temps que je cherche Bruce et Wayne. Ils savent voler, ils ne m’aiment pas, mais ce n’était pas des raisons suffisantes pour les laisser. Cependant Léon a refusé de me laisser et m’a accompagné jusqu’au bout. Finalement tout s’est bien et on a rejoint mon amie, mais ça aurait pu très mal tourner. Il a pris beaucoup de risques juste pour moi… Il n’avait que peu de Pokémon, il aurait pu filer bien avant. Je sens les larmes me monter aux yeux en le regardant.

-Je suis désolée de t’avoir entraîné dans mes galères. Je ne pourrais jamais faire tout ce que tu as fait pour moi. Je ne pourrais jamais t’être assez reconnaissante pour tout…

Je me sens soudain si mal de l’avoir mis en danger. Et Roxann alors qu’elle avait ses propres Pokémon à récupérer… J’ai l’impression d’être indigne d’eux…


Léon & AutumnThe sky is fall. The storm has come. We need to start again. Do we get what we deserve ? I don't think. I don't want giving up. I want protect all the people, the Pokémon I love. But I'm weak for now so... Be my courage. Take me in your arms and tell me what we will rebuild our home. I need you little more each day. Please, never run away from me and I will become your shining sun again.












Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 74
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 21 Juin 2017 - 16:23
First Night ~
feat. ma belle Autumn ♥


La jeune blondinette s’installa à tes côtés. Tu voyais vraiment qu’elle en avait gros sur la patate. Elle qui était toujours souriante et optimiste là tu la sentais vraiment pas bien ! C’était déstabilisant de la voir ainsi, c’était toi le dépressif ! Pas elle ! Tu aurais tout vendu des biens qu’il te restait pour qu’elle retrouve cette joie de vivre qui t’avais toujours enchanté chez elle. Son bras frôlait le mien. « Non pas vraiment… » Il ne fallait pas être surdoué pour comprendre ce que ressentait la belle. Elle avait tout perdu dans ce tsunami. Sa maison, le travail de toute une vie… Quasi tout…

« Non ne t’excuse pas. » te répondit-elle. Tu haussas les épaules. « Je m’excuse de la connerie de la question. » répondis-tu quelques peu amer. La situation était difficile mais tu finirais par remonter la pente. Comme les chaffreux tu savais retomber sur tes pattes. Mais elle ? Aurait-elle le courage de se relever ? Tu ne doutais pas d’elle. Elle le ferait ! Avec du temps, mais elle y parviendrait ! Tu croyais en elle assurément ! Elle attrape ta main et glisse la sienne dedans. Pas surpris, pas interloqué par ce geste. Tu serras ses doigts avec douceur, lui montrant que tu étais là, présent pour elle. Elle respira un bon coup et fini par lâcher : « Est-ce que c’est bizarre d’être fatiguée et d’avoir vraiment envie de dormir, mais d’avoir peur de ce qu’il pourrait se passer au réveil ? »

Tu fis non de la tête. En fait pour être déjà passé par cet état d’esprit tu trouvais ça normal. Tu avais déjà vécu ce sentiment quand tu avais perdu Rose et que tu avais quitté Kanto. Ne pas pouvoir dormir sans avoir peur de voir la vérité en face. Peur de se prendre en pleine gueule ce qui s’était passé. Oh tu n’étais aujourd’hui pas arrivé à affronter cette peur récurrente… « Je suis un peu pareil. » lui répondis-tu. Sans bien sûr te vanter du fait que cela se comptait en mois et non en heures comme pour elle… « Faut arriver à ce dire qu’ici on ne risque rien… » rajoutas-tu avec un sentiment d’assurance dans ta voix. Oui tu essayais comme tu pouvais de la réconforter. « Tu as sauvé tout tes pokémon, ta famille va bien et est en vie ! On va reconstruire notre vie à notre rythme. Enfin si avoir un girafarig cannibale et un canard au QI de plus de 200 ne te dérange toujours pas… » parce qu’avouons-le même si tu avais partagé sa vie, même si tu étais heureux qu’elle t’ai ouvert sa porte, tu pouvais très bien n’être à ses yeux qu’une passade. Cela te meurtrirait le cœur assurément ! Mais tu n’étais pas responsable de ce que pouvait ressentir la jeune fille à ton égard !

Tu regardas la jeune femme qui semblait avoir les yeux bien trop vitreux. Tu lâchas sa main quelques instants. Tu finis par y mettre ton autre main jusqu’à présent vide, et de ton bras droit maintenant libre, tu la serras contre ton épaule avec délicatesse. « Je suis désolée de t’avoir entraîné dans mes galères. Je ne pourrais jamais faire tout ce que tu as fait pour moi. Je ne pourrais jamais t’être assez reconnaissante pour tout… » Il te suffisait d’une phrase pour que la différence entre elle et Rose soit plus flagrante. Tel un pain dans la gueule ! Jamais tu n’aurais pu envisager une vie posée avec Rose. Jamais tu n’aurais été rangé, jamais elle ne t’aurait aimé. Tu pouvais espérer une vie en commun avec Autumn. C’était peut-être un rêve avec lequel tu te berçais, mais présentement tout te semblait possible ! « Ne soit pas désolée ! Je suis resté parce que je le voulais et non pas parce que j’ai été forcé ! » lui répondis-tu. « Je veux te voir sourire à nouveau parce que c’est ça qui rend une journée magnifique ! C’est ça qui motive à ce lever le matin ! Voir une pile électrique tout sourire s’afférait autant au bien être de ces amis ! » tu la serras un peu plus contre toi. « Tu n’imagines pas à quel point représente le peu que tu fais au quotidien ! Tu as fais tellement plus pour moi ! » concluas-tu avec délicatesse.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



Passer de l'ombre a la lumière
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 190
Voir le profil de l'utilisateur
() Sam 24 Juin 2017 - 19:46

« First Night »
ft. Léon ♥

Je trouve une chaleur réconfortante ma main dans celle de Léon. Il n’a pas hésité à serrer mes doigts après m’avoir expliqué pourquoi il s’excuser. Oui c’est une question idiote qui ne mérite pas d’excuses. On fait tous ce genre d’erreurs. D’ailleurs j’en pose une nouvelle. J’apprends que ce n’est pas bizarre de ressentir ça et surtout que Léon ressent la même chose. Je me sens coupable à ce propos. S’il ne l’avait pas connu il ne serait pas resté aussi longtemps sur l’ancienne île et n’aurait pas autant risqué sa vie. Oui c’est ce qu’il faut se dire. Et je suis sûre que dans quelques jours je penserai ça. Mais pour le moment, à chaque fois que je ferme les yeux, j’ai l’impression que quelque chose de terrible va m’arriver et je n’arrive pas à me dire que c’est stupide et que je ne cours aucun risque. Mais il est vrai que dans tout ça, ma famille n’a rien, mes Pokémon non plus… Léon n’a rien, mais à cause de moi, ça aurait pu se passer autrement. J’aurais pu le mener à sa perte et jamais je n’aurai su me le pardonner. J’aurais voulu sourire à sa remarque. Bien-sûre que non ça me dérange pas d’avoir les Pokémon de Léon, aussi bizarres soient-ils, sous mon toit. Mais je n’arrive pas à lui dire. Une telle culpabilité me ronge à son égard ! Je finis par craquer alors qu’il passe un bras protecteur en travers de mon dos et qu’il me pousse délicatement contre son épaule. Non je ne l’ai pas forcé, mais je ne voulais pas qu’il prend de tel risques pour moi. Je suis prête à lâcher que j’aurais préféré le savoir en sécurité sur le bateau, mais je n’ai pas le temps qu’il reprend parole. Et que de jolies paroles. J’en reviens pas. Je le regarde un moment totalement ébahis devant ses paroles et lâche :

-Je te motive vraiment à te lever le matin ?

Vraiment ? J’ai toujours eu cette impression que je devais faire très attention au matin de parler trop fort et tout ça car Léon ne m’a jamais semblait très matinal. J’ai du mal à imaginer que je peux avoir un tel impact sur lui. J’ai l’impression de ne rien faire de spécial pourtant… Me voir sourire. Ce dur en ce moment, mais j’avoue qu’en détournant la conversation sur moi, j’en ai un peu oublié le reste. Pour le moment. Je me rends compte alors que je lui dois une réponse pour tout à l’heure. Je plonge mon regard dans le sien. Il a de tel yeux. On pourrait se noyer dedans.

-Je ne veux pas que tu partes. J’aimerai qu’on se retrouve une maison pour nous et tous nos Pokémon même s’ils sont bizarres. Je veux qu’on reconstruise ensemble…

Je ne sais pas si je supporterai que Léon me dise qu’il veuille partir car il en a marre de moi ou de toute ma tribu de Pokémon. Ou même sans en avoir marre, qu’il parte, peut importe la raison, me briserait le coeur. Ce n’est pas la même relation que j’ai pu avoir avec ma soeur, je ne pourrais pas comparé Léon à un frère que je n’ai jamais eu par exemple, mais… Pour moi un lien très fort s’est lié entre nous. Plus qu’un ami, plus qu’un colocataire, il est… une part indispensable à ma vie et mon fonctionnement ?  Je ne sais pas comment je peux qualifier ce qui nous unie, je sais juste que je ne veux pas le perdre et que je ne pourrais pas faire sans lui. Et quand je vais mal, c’est vers lui que je veux me tourner car c’est lui qui est capable de m’apporter du réconfort comme personne d’autre. Je ferme les yeux un instant et laisser tomber ma tête sur son épaule alors que je serre sa main dans la mienne.

-Merci d’être là… Ça compte beaucoup pour moi...


Léon & AutumnThe sky is fall. The storm has come. We need to start again. Do we get what we deserve ? I don't think. I don't want giving up. I want protect all the people, the Pokémon I love. But I'm weak for now so... Be my courage. Take me in your arms and tell me what we will rebuild our home. I need you little more each day. Please, never run away from me and I will become your shining sun again.












Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 74
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 24 Juil 2017 - 3:30
First Night ~
feat. ma belle Autumn ♥


Elle avait besoin de toi. Elle avait besoin d’un mec pour la réconforter lui dire que tout ira bien, lui promettre que tout été fini mais comment faire ça quand intérieurement on était tout autant détruit qu’un château de carte balayé par le vent ? Comment lui cacher ça ? Tu voulais la protéger de tout, la mettre dans une petite cage dorée et la protéger comme un oiseau légendaire ! Elle ne méritait pas de souffrir ni de vivre tout ça non plus ! Le moment était propice à la confession tout était bon pour la réconforter et si pour cela tu devais faire preuve d’honnêteté et bien tu le ferais ! Elle sembla d’ailleurs touchée par ce que tu lui avais dit… « Je te motive vraiment à te lever le matin ? » tes joues rosirent le temps d’un bref instant. Juste quelques secondes avant que tu ne te reprennes… « On t’a jamais dit que tu étais une dose de prozac à toi toute seule ? »

Elle était totalement différente de l’autre dans ces gestes au quotidien, mais en même temps physiquement elles étaient tellement semblable comment cela pouvait-il être possible clairement ? Autumn te redonnait le sourire, elle t’empêchait de sombrer et de te laisser envahir par des sentiments très sombres !

« Je ne veux pas que tu partes. J’aimerai qu’on se retrouve une maison pour nous et tous nos Pokémon même s’ils sont bizarres. Je veux qu’on reconstruise ensemble… » tu éclatas de rire. Oui des pokémon bizarre il y avait clairement un bon lot. Bizarrement ils venaient assez souvent de toi… Tu devais être un aimant ! Tu te le demandais d’ailleurs… « Et bien nous nous trouverons une nouvelle maison, suffisamment pour intégrer tout ton harem et je serais là pour t’aider et on se reconstruira ensemble ! » de toute façon soyons honnête, tu ne pouvais pas imaginer ta vie sans elle. Ça non ! Plutôt crever ! Maintenant que tu étais proche d’elle, hors de question de partir et de l’abandonner à son triste sort !

Elle finit par laisser tomber sa tête sur ton épaule, serrant un peu plus ta main dans la sienne. Tu jouais avec ces quelques mèches blondes qui retombaient sur ses épaules. Cette proximité était un bonheur, une bouffée d’air frais dont tu avais du mal clairement à définir ce que tu ressentais… C’était plutôt particulier et complexe ! « Merci d’être là… Ça compte beaucoup pour moi... » te murmura-t-elle avec beaucoup de douceur et de délicatesse… « Pour toi je serais toujours là Autumn. » lui répondis-tu avec toujours cette même douceur. Okay, là tu tombais dans le somhome (bon Word connais pas l’orthographe de ce mot osef) du kitch ! Tant pis tu assumerais ce moment fleur bleu. Il n’était pas avec n’importe qui puisque c’était Autumn, cette belle blonde avec qui tu partageais ton quotidien depuis plusieurs mois maintenant. Des mois qui t’avais aidé à remonter la pente ! Des mois qui ton permis de tourner la page avec ton passé…


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



Passer de l'ombre a la lumière
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
()
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always Blue :: Lazuli Island :: Port Blue-
Sauter vers: