:: Another world :: Flashback Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fraîcheur de vivre ft. Isaïah

avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 18
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 12 Juin 2017 - 3:41
il fait froid bordel
Mais qu'est-ce qu'il foutait là ? Pourquoi il était venu jusqu'ici ? Pourquoi il faisait si froid ? Pourquoi avait-il fallu qu'il vienne sur Miranoir ? Non mieux, pourquoi il avait été con, à 18 ans, et décider que c'était une bonne idée que de tenter sa chance dans les teams. A la place, aujourd'hui, il aurait sans doute un foyer, peut-être une famille, un boulot. Au lieu de ça, il avait toujours compté sur les teams. Et maintenant, la team rocket ne semblait pas décidé à le réembaucher. Qu'aurait-il donné pour un peu de pièces à échanger contre un bon chocolat chaud ? Oh, sans doute le peu qui lui restait en dignité et virilité. Bon, plus consistant qu'un chocolat chaud. Sans doute un hot dog, ou un kebab. Ah, à cette pensée son ventre protesta, et il soupira de plus belle. Ah, il avait l'air beau, lové contre ce mur glacé, à regarder les gens passer, à chercher une victime à délester de son porte monnaie. La moitié du temps ses tentatives échouaient, et la réserve qu'il s'était procuré à Paoles par un stratagème des plus pétés s'amenuisait. Il geignit, sous une bourrasque glaciale. De toute manière en réalité, c'était la même chose partout sur l'île, il faisait trop froid partout pour que ça soit normal. Au moins, il avait Lilith. Lilith, sa gentille petite bougie posée là dans ses doigts, qui le réchauffait de sa petite flamme. Lilith, que Mars lui avait donné. Il était parti avec la vive envie d'y retourner, au callisto. Avec l'envie de... De quoi ? De secouer Mars, s'expliquer, réintégrer la team ? Ce serait beau tiens. Il crèverait, plutôt. Mars voulait sa mort, Deimos voulait sa mort, Saturne voulait sa mort, Dae et Saïph voulaient sa mort... Y'avait bien qu'Isa avec qui il s'entendait à l'époque, mais il ne serait pas une grosse perte pour le gros dur tatoué. Puis lui aussi était bien content de plus se farcir la chauve souris pot de colle d'Isaïah. Quant à sa nana, c'est à peine s'il la voyait à l'époque. Ça faisait déjà six mois. Six mois qu'il était à moitié à la rue, à moitié vivant dans les centres pokémons avec les siens. Mad était serrée contre lui et Bandana, qui faisaient des foins pour ne pas rentrer dans leurs balls, et qui regrettaient désormais. Tout ça pour qu'au final, il n'ait pas les couilles d'aller à Saprule. Pas les couilles de manquer mourir une troisième fois de la main de Mars. Et pourtant, jamais deux sans tr-- Il poussa un cri, bascula en arrière dans la neige avec sa Funécire quand quelque chose heurta violemment son visage avec un cri ravi. Et même pas sa Medhyèna et sa Pandespiègle ne l'aidaient, alors qu'il bataillait ferme avec... Une chauve souris violette. Une chauve souris violette qui s'appelait Dracul. Il palit en la reconnaissant, la lâcha en gueulant à nouveau. Si elle était là, c'était qu'Isa n'était pas loin non plus. Et si Isa n'était pas loin, c'est que la team Galaxie non plus. Logique, bravo Arz. Et Arz hurla à nouveau en voyant Isa s'approcher, à essayer de s'encastrer dans le mur. Six mois à expier sa peine, ça le rendait sans doute parano... « M-Mais qu'est-ce que tu fous là ? Ils sont o-où les autres ? » balbutia-t-il alors qu'il priait tous les légendaires du monde pour sa vie. Jamais deux sans trois, hein... Est-ce qu'ils le traquaient ? Ça ressemblait bien à la TG.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 25
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 12 Juin 2017 - 11:13
Fraîcheur de vivre
feat Arzhael Stanzhel


AAutant tu adorais tes pokémon, même sans leurs montrer autant là, Dracùl tu l’aurais bien volontiers fait frire à la broche ! Si, elle l’avait pu, la chauve-souris se serait blottit entre ton squelette et ta peau ! Elle essayait tant bien que mal de se fourrer sous ton sweet n’hésitant pas à griffer avec ces petits doigts. C’était désagréable à en mourir… Puis ce fut le geste de trop. Une nouvelle griffure là ça n’en était trop ! « Dégage de là ! » tu attrapas une de ces pattes arrière et le tira par le bas. Pas vraiment ravis le pokémon te fonça dessus pour rentrer dans l’espace entre toi et ton blouson… « Mais tu fais chier ! Si t’es pas content tu restes dans ta pokéball comme tout le monde ! » Il n’y avait que lui en plus à être aussi brise coucougnette… Tu stoppas dans ta marche. « Bon tu rentres là-dedans ! Si tu bouges je te laisse ici dehors toute la nuit quitte à ce qu’un gros pokémon vienne te bouffer ! » tu tiras sur le col de ta veste pour le faire rentrer là… Top du top de la crédibilité, la tête du pokémon dépassait à côté de toi. Tu avais l’air furieusement con !

Et pourtant malgré ça tu n’étais pas mal luné, tu avais fait le mur parce que ta sœur te l’avait demandé, et pour une fois ça c’était bien passé… D’habitude l’un de vous deux claquait la porte de l’endroit furieux… ça ne s’était pas passé ainsi. Elle avait préféré parler de sa vie tout simplement. Ses nouvelles rencontres, ses nouvelles amies, son nouveau travaille, elle était fière de ce qu’elle faisait ! Tant mieux pour elle… Tu l’avais écouté d’une oreille distraite et finalement au premier bâillement de Dracùl tu lui avais faussée compagnie… Il avait bon dos le pokémon quand cela t’intéressait… Tu étais sortie, les mains dans les poches, profitant de la nuit tapante. Tu aimais bien les temps froids cela te permettait de pouvoir réfléchir un peu plus à ce que tu faisais de ta vie. Qu’elle fierté tu ressentais d’ailleurs ! Si en plus tu pouvais tirer un ou deux porte monnaies dans le feu de l’instant pourquoi pas ! Cela ferait une soirée tellement parfaite !

Le pokémon lové contre ton cou, rien ne lui échappait. Tel un radar il scrutait les environs tandis que toi tu avançais capuche abaissé sur ta tête… Tu avais l’air suspect comme ça mais tu t’en foutais royalement. Soudain le pokémon s’agitait à côté de toi. « Calme toi ! » grognas-tu ! Tu lui avais demandé d’être tranquille et malgré ta menace il ne semblait pas se calmer pour autant. Quelle mouche le piquait donc ! Puis il s’échappa de ton épaule et vola vers un clampin assis là. Ce dernier d’ailleurs poussa un hurlement. Tu fronças les sourcils. Dracùl était tu genre attachiant mais qu’avec certaine personne… Ta copine et toi entre autre, il fut un temps ou il faisait pareil avec Arz… Mais ce dernier n’était plus dans la Team Galaxy… Alors que foutrait-il ici à se geler le cul ?

Tu t’approchas de l’homme en question, curieux. Il poussa un second hurlement en relâchant Dracùl… Ce dernier d’ailleurs refondit sur lui … Attachiant était encore bien faible comme terme ! Ton regard croisa celui de l’homme en question. C’est bien lui… L’un des rares avec qui tu t’étais toujours bien entendu… L’un des seuls avec qui tu étais naturel ! Toi tu étais sur le cul. Non ! Ce n’était pas possible. « Mais bordel t’es mort toi ! » Il s’enfonça un peu plus contre son mur. « Mais pourquoi t’es vivant putain ? » On avait dit à tous qu’Arz était mort alors qu’est-ce qu’il foutait là dans le froid tel un clochard ? Pourquoi respirait-il alors que certain avait clamé qu’il était raide ! Arz semblait aussi surpris que toi « M-Mais qu'est-ce que tu fous là ? Ils sont o-où les autres ? » demanda-t-il. Tu dévisageas un instant le mec face à toi… « Oh ils arrivent… » commenças-tu nonchalament. « Tu sais les sorties scolaire son très répandue chez nous… » ironisas-tu.

Tu haussas les épaules. « Ils ont d’autres chats à fouetter et moi j’avais besoin d’air. »  lui dis-tu ! Tu abaissas ta capuche, regardant plus profondément le jeune homme. Est-ce un fantôme ? Commençais-tu à devenir cinglé ? « Putain mais c’est vraiment toi ? T’es vraiment là ? Enfin je veux dire qu’est-ce que tu fous ici ? Je t’aurais cru entre quatre planches ! Dis moins c’est ce qu’il se dit ! » tu regardais Dracùl qui se lovait contre Arz définitivement heureux de retrouver le dresseur… Il te faudrait probablement un bon whisky pour arriver à avaler l’information que Arz était parfaitement vivant… D’ailleurs pourquoi avoir menti sur son propos ? Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ??? Ton cerveau bouillonnait !


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



TRUST ME I'M A PSYCHOPATH
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 18
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 13 Juin 2017 - 0:54
il fait froid bordel
A peine Dracùl l'avait-il reconnu qu'il était venu comme à son habitude se lover contre lui avec des  petits bruits ravis, faisant râler bien fort l'ex sbire alors qu'il essayait de repousser la chauve souris. Heureusement que Noctum, son Nosferapti, était pas aussi chiant ! Quoique, dans le lot y'avait bien Vortex, qui faisait des câlins à tout va... Alors il finit par céder en soupirant, relevant les yeux vers Isa. Toujours aussi grand, intimidant, tatoué, et il se sentait d'autant plus insignifiant qu'il était serré par terre contre son mur gelé, accentuant la domination du galaxien. Il n'aimait pas trop ça, alors il finit par se redresser sur des jambes tremblantes parce que quitte à crever, il voulait clamser debout et digne. Bon, niveau dignité on repassera... Surtout quand il avait hurlé et beuglé comme un gamin dans une maison hantée. Mais bon, Isaïah semblait aussi surpris que lui, puisqu'il s'exclama « Mais bordel t’es mort toi ! » Ah bon ? Ah, peut-être était-il devenu un fantôme qui ne pouvait pas monter au paradis parce qu'il était mort de froid, plein de rancoeur, avec son désir de vengeance, comme dans les histoires qu'il racontait à ses petits frères et soeurs la nuit dans leur chambre. Sauf que le fantôme était badass et effrayant, et qu'il mangeait l'âme des gens. Lui était juste très moche, très froid et effrayé. Ça changeait un tout petit peu la donne. « Mais pourquoi t’es vivant putain ? » Bon, ça, lui même se demandait, après avoir échappé deux trois fois aux griffes de Mars. Il pouvait bien se vanter d'être l'un des seuls, quand il savait ce qui était arrivé à Hélio... Il passa machinalement sa main à sa gorge, avant de se reprendre en haussant les épaules. Il avait toujours eu une chance de cocu, et un certain don pour prédire quand les choses sentaient le roussi pour lui, c'était pas compliqué en même temps. M'enfin, vu que ces derniers temps il devenait juste parano au moindre bruit ou ombre, il avait demandé si le reste de la troupe était là, ce à quoi Isa prit un air nonchalant. « Oh ils arrivent… » Ah. Arzhael pâlit subitement, songeant à prendre les jambes à son cou, qui refusèrent. Il dut s'appuyer contre le mur, alors qu'Isa reprenait. « Tu sais les sorties scolaire son très répandue chez nous… » Ah. Attendez, quoi ? Les sorties scolaires ? Il était sérieux là ou pas ? On savait jamais avec eux, hein ? Vu qu'avant, Mars venait souvent jusqu'à Sakai à cause d'Hélio, et si elle avait apprit, arceus sait comment qu'il était là... « Ils ont d’autres chats à fouetter et moi j’avais besoin d’air. » Ah, ouf. Il s'autorisa à souffler, à glisser le long de son mur. Tout allait bien, il pouvait perdre le reste de son honneur. C'était définitif, il n'aurait pas dû monter jusqu'ici. « Putain mais c’est vraiment toi ? T’es vraiment là ? Enfin je veux dire qu’est-ce que tu fous ici ? Je t’aurais cru entre quatre planches ! Du moins c’est ce qu’il se dit ! » Putain c'est vrai ça, comment ça se faisait qu'on le pensait vraiment mort ? Sur le coup il aurait dit que Mars avait annoncé qu'il avait quitté la team, et que tout le monde le pensait juste trop con pour survivre à la dure. Mais en fait, manifestement elle avait préféré creuser sa tombe avant l'heure. « Bah euh non, fin, Mars m’a chassé, chais même pas pourquoi d’ailleurs, fin après j’ai cassé l’or— » Ok il valait mieux fermer sa gueule. Isa n'était pas Deimos, mais peut-être était-il là pour glaner des infos, et qu'après il aille tout raconter à la rouquine. Il valait donc mieux passer son épisode "mise à l'épreuve" de Giovanni pour pouvoir intégrer la TR. « Bref. » Il haussa les épaules, se passa une main dans ses tifs trop longs et glacés. « C’pas important. Chais pas moi-même ce que je fous là. T’as pas de quoi bouffer ? » Il en avait, du culot, mais en fait son ventre venait de grogner pour lui rappeler qu'il existait, et qu'il avait faim. Et ça lui tordait le ventre. Actuellement, il aurait bouffé même cette chauve souris chiante qui était toujours accrochée à son cou. Puis en vrai, même ses pokés devaient avoir faims. Au moins eux pouvaient aller réclamer des croquettes au centre pokémon. Lui, il pouvait juste avoir un pansement pour son orgueil blessé de se montrer comme un vulgaire clochard devant quelqu'un qu'il connaissait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 25
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 13 Juin 2017 - 2:06
Fraîcheur de vivre
feat Arzhael Stanzhel


Le jeune homme était là face à toi, mais il semblait… Absent ! Complètement déconnecter de la réalité qui se déroulait sous vos yeux à tous les deux. En tout cas une chose était sûre ! Tu te serais attendu à tout sauf à le voir bien portant –bien que cela soit quelques peut relatif– du moins disons-le… Vivant. En un morceau et non entre quatre planches clouées…

Lorsque tu annonças que tout le monde arrivait, tu le vis pâlir subitement. Cela ne pouvait confirmer qu’une chose. Son départ s’était définitivement mal passé et n’était pas bien vu de Mars. Enfin, pourquoi ferait-elle courir le bruit de sa mort si ce n’était pas le cas ? A moins d’avoir eu pitié de lui ? C’était bizarre tout cela et plus tu réfléchissais à la question plus tu sentais ton cerveau bouillir sous ta boite crânienne et menacer de se liquéfier. Dracùl dans l’histoire, ce maudit fauteur de trouble continuer de se lover contre Arz… Pourquoi est-il aussi attacher à lui et pas à toi ? Peut-être étais-tu trop dur ou que tu lui en demandais trop ? C’était peut-être bien ça… Mais c’était comme ça que tu avais entrainé ta première team et elle s’était montré efficace ! Tu ne jouerais pas les enfants de cœur pour te de faire aimer de tes pokémon, ils sont là pour combattre et rien d’autre ! S’ils ne sont pas content ils n’ont qu’à retourner à l’état sauvage, tu n’offres pas le gîte et le couvert à des larves !  

Finalement Arz se détendis un peu… Il semblait toujours aussi pathétique, là c’était vraiment difficile de faire pire. « Bah euh non, fin, Mars m’a chassé, chais même pas pourquoi d’ailleurs, fin après j’ai cassé l’or— » Tu fronças les sourcils. Mars avait donc fait preuve de clémence ? C’était assez suspicieux ça ! Mais en toute honnêteté tu étais trop sobre pour réfléchir. Parfois on dit qu’un verre peut en amener un autre et donc rendre soul, mais avec toi un ou deux verres ça t’aide à réfléchir, généralement le matin tu tournais au White Russian. Rien de mieux pour se mettre les idées en place ! « Bref. » Il haussa les épaules d’un air assez nonchalant. Tu ne souhaites pas aborder de sujet glissant de toute façon, quelques parts tu étais quand même content de le voir bien portant sur ses deux jambes. Même si l’idée de le voir était un peu dérangeant quand même… Merde à la fin on t’avait dit qu’il était crevé bordel !

« C’pas important. Chais pas moi-même ce que je fous là. T’as pas de quoi bouffer ? » Tu le regardais clairement surpris. Déjà que le look te semblait pas vraiment engageant. « Mais mec t’es à la rue ou quoi ? » en fait en le regardant de plus près avec ces pokémons et son air de poichigeon, c’était… Indestructible. Oui il avait la tête d’un sdf. Comment un mec comme lui, assez apprécié de la patronne a-t-il pu tomber aussi bas ? Tu fouillas dans tes poches trifouillant parmi les quatre portefeuilles que tu avais tirés ce soir. L’un d’eux était en peau de mascaïman et valait une fortune, et à l’intérieur un nombre incalculable de billets… Il avait un aspect plus rugueux sous tes doigts… Tu finis par le sortir et le montrer à l’ancien sbire de la Team Galaxy. « Du moment que tu m’obliges pas à la vider je peux te payer un repas au frais de… » tu l’ouvris un instant pour regarder la carte d’identité dedans. « Richard Richart. Mon dieu s’que c’est original… Richard Richart le grosse de riche… Pathétique. » Tu refermas le porte-feuilles avec un petit claquement. « Bon tu connais un coin ? Je crois que j’ai besoin d’un verre là pour avaler la pilule ! » repris-tu avec calme. Tu regardes autour de toi voir si tu ne trouvais pas un truc intéressant pour tous les deux...


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



TRUST ME I'M A PSYCHOPATH
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 18
Voir le profil de l'utilisateur
() Sam 17 Juin 2017 - 20:02
retrouvailles
Il avait songé repartir à Kanto. Il n'avait plus rien à faire ici, puisque c'était Mars qui lui avait ordonné de venir ici. Et lui comme un débile, bien qu'il ait hésité un moment parce qu'il avait sa petite vie tranquille, il était venue parce qu'elle lui promettait de remettre la TG sur pieds, et ah, elle avait bien réussi son coup. Son frère aussi était sur Miranoir, il ne savait pas trop comment, mais il s'en fichait bien, de lui, c'était pas Ethaniel qui l'aurait retenu sur l'île? Seulement voilà, comme c'est une île, y'a la mer autour, et faut prendre le bateau. Et le voyage en bateau, faut le payer. Déjà qu'il avait rien à bouffer... Bref, pour faire plus simple, il était coincé et condamnée à Miranoir. De toute manière, pas sûre que la petite famille l'accueille à bras ouverts. Ça faisait plus de dix ans qu'il avait disparu du domicile familial. Il s'était donc résigné à son sort, avant que le destin ne lui fasse recroiser la route de Dracùl et Isaïah, qui manifestement jouait avec lui. Non parce que si ce gars lui mettait une tatane et l'emmenait à Mars, cette dernière se servirait de sa tête comme déco dans le bar, alors il fallait lui pardonner sa méfiance et paranoïa. Il était nul en combat, et Isa était mieux baraqué que lui. Peu importe, il avait accepté son sort, bien que ce « Mais mec t’es à la rue ou quoi ? » l'ait vexé après qu'il ait réclamé de la bouffe à Isaïah. Est-ce qu'il était plus con que lui, ou bien comment ça se passait ? Ca se voyait pas assez, il jouait avec lui pour qu'il l'avoue tout haut ou quoi ? Mais encore une fois, le rouquin haussa les épaules, avant d'essayer de repousser un peu la chauve souris qui voulait manifestement fusionner avec son cou, mais il se laissait pas faire, le bougre, et Isa qui lui disait rien... Sans doute parce qu'il était trop occupé à fouiller dans ses poches, pour dégainer un magnifique portefeuille en peau de mascaïman, et bien garni avec ça. Ses yeux se mirent à briller un peu trop, alors que le tatoué l'ouvrait pour savoir à qui il appartenait. « Richard Richart. Mon dieu s’que c’est original… Richard Richart le grosse de riche… Pathétique. » Richard. Non mais qui s'appelait comme ça, de nos jours ? Il manqua ricaner, mais sa gorge refusa, trop asséchée par le froid. Puis, y'aurait toujours quelqu'un pour lui répliquer un truc type "qui s'appelle Arzhael de nos jours ?" Le porte monnaie claqua, alors qu'Isa le regardait. « Bon tu connais un coin ? Je crois que j’ai besoin d’un verre là pour avaler la pilule ! » Il se releva péniblement, Dracùl sur son épaule, Lilith flottant pour venir se poser sur l'autre, et Mad s'ébrouant pour faire tomber la neige de son pelage. « Pas vraiment… Tant que c’est un endroit chaud… » Et qu'on le faisait pas sortir à coups de pieds, vu sa dégaine. D'un autre côté, celle d'Isa pouvait peut-être dissuader. C'est pourquoi il suivit sagement le sbire jusqu'à une petite auberge un peu sombre, mais par arceus tellement réconfortante. S'il avait pu choisir sa place, il serait allé se poser sur les bûches de la cheminée qui diffusait sa chaleur bienfaisante. Mais Isa décida d'aller se mettre au fond, et une grosse matrone vint leur demander ce qu'il prenait, lui jetant au passage un oeil critique. Il réclama un plat du jour, qui était composé d'une purée de légume et d'un steack, un truc sans doute infame, mais tant que ça remplissait son estomac... Il n'avait jamais été difficile niveau nourriture, mais là, il aurait mangé du bois... Ou cette foutue chauve souris... Comment Isa pouvait-il la supporter ?! Il soupira. « Tu veux pas récupérer ta bestiole ? » De plus, l'attente avant son saint graal devenait insupportable.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 25
Voir le profil de l'utilisateur
() Sam 17 Juin 2017 - 20:46
Fraîcheur de vivre
feat Arzhael Stanzhel


Arz semblait vexer de ce que tu pouvais lui dire. En même temps vu la conjoncture tu pouvais tout de même te poser des questions. C’était quoi ce bordel ? Le monde devait tourner à l’envers en fait ! Tu repéras ce geste maladroit pour virer Dracùl de lui. Ça c’était peine perdue. Quand Dracùl aime, il est entier au point même d’être très casse bonbon ! Avec Arz c’était clairement le cas. Déprimante comme situation aux yeux de bon nombre, mais pour toi c’était un petit moment de tranquillité sans sentir ses griffes riper sur ta peau.

L’homme se releva de son fauteuil de fortune. Dracùl toujours collé à lui, ses autres pokémons semblaient tout autant ravie de pouvoir bouger un peu. Ou alors était-ce l’idée de se mettre au chaud qui les ravissait ? Tu n’aurais su le dire en cet instant précis. « Pas vraiment… Tant que c’est un endroit chaud… » Tu hochas la tête. Un endroit chaud qui vendait de l’alcool ça devrait être assez facile à trouver. Vous voilà donc à marcher dans la rue. Capuche toujours bien rabaissée sur ta tête tu voulais passer un petit peu ni vu ni connu. C’était difficile mais tu savais que tu y parviendrais, si vraiment tu voulais disparaitre tu savais t’y prendre. Finalement, vous voilà entrer dans une auberge. La différence entre la fraicheur extérieure et la chaleur de l’intérieur flanquait un sacré contre coup. Tu te dirigeas vers le fond, au moins vous seriez tranquille pour discuter.

Une femme qui devait sans doute être la gérante vient vers vous. Arz commanda ce qu’il voulait, quand à toi tu te contenterais d’un vers de Whisky tout simplement. Inutile de lui demander des coktails sorti d’outre-tombe, pas sûr que la tenancière de ce boui-boui les connaisse… « Tu veux pas récupérer ta bestiole ? » soupira Arz face à toi. Cela te coupa de ton observation des alentours. Tu fixas la chauve-souris d’un regard sombre. « Viens ici. » lui ordonnas-tu. Après un peu d’hésitation le pokémon revient vers toi. Il valait mieux pour son matricule de toute façon… Ton verre arriva. Tu fixas l’ancien membre de la Team Galaxy. « Et sinon hormis te geler les miche dehors comme ça tu fais quoi maintenant ? » lui demandas-tu. Dracùl le fixait lui aussi mais avec un regard plein d'amour... Pourquoi c'était toi qui te farcissais la chauve-souris quand elle en aimait un autre ?


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



TRUST ME I'M A PSYCHOPATH
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
()
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always Blue :: Another world :: Flashback-
Sauter vers: