:: Another world :: Flashback Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Snowman ft Murphy

avatar
▬ MESSAGES : 18
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 8 Mai - 21:16

« Snowman »
ft. Murphy

Le temps est étrange en ce moment, il fait tout noir. Par conséquent, je n’aime pas trop sortir, j’ai toujours l’impression que quelque chose de terrible va arriver. Mais là je regarde la neige qui tombe et j’ai envie de me bouger. J’ai toujours voulu essayer de faire un bonhomme de neige. Je n’ai encore jamais essayé, mais là je me sens trop mal entre les quatre murs de mon appartement, alors sortons. Je m’habille très chaudement, avec une doudoune et des grosses bottes fourrées et qui tiendront mes pieds au chaud même s’ils sont dans la neige. Je finis par descendre après avoir mis le dernier accessoire essentiel des gants spéciaux pour la neige. Ils sont terriblement moches, mais si je veux faire un bonhomme de neige sans perdre mes doigts, je n’ai pas le choix.

Je fais une petite boule comme celle qu’on se jette à la figure, puis je la pose par terre et j’essaye de ramener de la neige tout autour en essayant de conserver la forme arrondie, mais ce n’est pas très concluant. Je soupire. De la buée blanche sort de ma bouche. Je me demande quand toute cette histoire sera finie. Je veux du soleil ! Je suis sûre que je suis en manque de vitamines D ! Car ce n’est pas la lumière des réverbères de la ville qui vont me l’apporter. En plus tout parait toujours trop silencieux, trop pesant. Pourquoi je reste ici ? J’aurais dû partir, mais je ne peux pas rentrer chez moi et je ne sais pas où je pourrais aller. Et puis est ce que ce n’est pas pareil partout ? Je préfère rester dans mon appartement et sortir des fois quand Danae me demande de bouger. Je n’abandonne pas les missions, mais en ce moment je suis bien qu’à la maison.

Alors que je galère toujours à donner la forme que je veux à la base de mon bonhomme de neige, j’entends des pas dans la neige. Je fais l’effort de ne pas me retourner et faire ma grosse parano. Je reste concentrer sur mon tas de neige en me disant que ce n’est qu’un passant qui va continuer son chemin. Mais quand je suis forcée de constater, que les pas s’arrêtent non loin de moi, je me retourne précipitamment le cœur battant la chamade. Mais je me calme aussitôt quand je vois qui se tient devant moi. Un jeune garçon.

-Tu m’as fait peur !

Je rigole. J’ai été ridicule de paniquer ainsi, mais c’est ce noir tout le temps qui me rend dingue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 35
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 8 Mai - 21:22




L’obscurité était presque complète. Alors que normalement, à une telle heure, on devrait au moins être capable d’y voir sans avoir besoin d’allumer les lumières. Ah, ce ciel noir n’avait vraiment rien d’attirant, c’était même tout l’inverse. Mais Murphy ne pouvait pas se résoudre à rester à l’intérieur, c’était son seul jour de repos de la semaine, mais il devait bouger, sortir, et tant pis s’il allait mourir de froid. Il avait descendu en quatrième vitesse les cinq étages de l’immeuble, et avait poussé la porte d’entrée, et, par Jirachi ce que cette poignée était glacée ! Elle avait donné un puissant frisson au jeune garçon, qui avait même dérangé Gëlla, enfin, c’était surtout parce que ce n’était pas vraiment prévu. Ah, si la température à l’extérieur était aussi glacée, peut-être qu’au final il allait regretter de ne pas être resté allongé sous quatre couvertures, Gëlla collée à lui, à grelotter ensemble ? La neige craquait sous les pas de Murphy, qui courrait à travers les rues – et avait manqué à plusieurs reprise de glisser sur la neige transformée en glace, se rattrapant in-extremis à chaque fois. Il ne savait pas vraiment ou il allait, mais il courrait, il sortait, il prenait un grand bain d’air frais – et ce n’était même pas pour l’expression, parce que honnêtement, on se caillait sévère. La Poussifeu piaillait chaque fois qu’elle manquait de tomber de l’épaule de son dresseur, et au final, elle avait fini par s’accrocher à la manche du garçon, et à se laisser porter – tout en piaillant, sa manière à elle de le traiter de tous les noms d’oiseaux possibles et existants. Après quelques minutes, Murphy se stoppa, épuisé, mais au moins, il avait réussi à avoir un peu plus chaud, c’était toujours ça de gagner ! En vérité, il se trouvait juste à côté d’un café, et… Bon sang, il avait oublié son porte-monnaie chez lui, ah, il se maudissait bien comme il fallait – et au passage, Gëlla était elle aussi en train de le maudire, parce qu’elle aussi aurait aimé se réchauffer à côté d’un radiateur, Gëlla et les radiateurs, une histoire d’amour incomprise de tous. Pestant contre lui-même, Murphy continua son chemin, les mains dans les poches. Regardant la neige au sol. Oh, ce n’était pas la première fois qu’il en voyait, mais disons qu’à Hoenn, ce n’était pas tous les jours qu’il y en avait. En dix-huit années… Il avait dû en voir une ou deux fois ? Mais ce dont il se souvenait, c’était que Poivressel ensevelie sous quelques centimètres de cette couche blanche, c’était un spectacle magnifique… Les petits cristaux qui scintillaient de partout, surtout sous les petits rayons de soleil, s’enfoncer à chaque pas, la prendre dans ses doigts, pour au final ressentir une brûlure tant c’était froid… Ah, c’était magique ! Tellement perdu dans ses pensées, que ce fut une voix qui le réveilla. Enfin, au début, il ne pensait pas qu’on lui parlait à lui, mais comme visiblement il était le seul fou avec cette blonde à être dehors sous une telle température, eh bien il comprit rapidement que c’était à lui qu’elle s’adressait. « Ah… Mais j’vous assure que c’était pas mon but de vous faire peur ! » . Il lui avait répondu avec un petit rire aussi, d’un côté parce qu’il ne s’attendait pas du tout à ce qu’il ait pu faire peur à quelqu’un, puis aussi, parce qu’elle riait, et que le rire était quelque chose de communicatif, et Murphy aimait bien rire parfois. Et puis aussi… Eh ben il ria un peu plus lorsqu’il vit à quoi ressemblait l’espèce de… Bonhomme de neige ? On aurait plus dit une patate de l’espace qu’autre chose ! Ce n’était pas très sympathique de se moquer, hein, mais vraiment, Murphy n’avait pas pu se retenir pour le coup. « C’est qu’il a une drôle de tronche votre machin ! ». Il lui fallait bien expliquer pourquoi il riait, il ne se moquait pas d’elle, juste de son œuvre. Puis finalement, il se ressaisit, prit la Poussifeu dans ses bras pour la poser au sol – et elle n’hésita pas pour se mettre à lancer des rugissements de protestations. « Rah, mais tais-toi Gëlla ! ». Il lui disait toujours d’arrêter d’hurler, mais bon, le message ne passait jamais… Reportant son attention sur la blonde, il lui lança un petit sourire un peu gêné. « Pardonnez cette bestiole, elle sait pas s’taire… ». Puis, lui vient soudainement une idée. Il eut un petit sursaut en l’ayant d’ailleurs. « Dites, vous en pensez quoi si on lui donne une plus jolie forme à votre bonhomme ? ». Murphy désigna la patate spatiale d’un mouvement de tête. Bon, il ne connaissait pas cette femme, elle ne le connaissait pas. Peut-être qu’il allait être pris pour un clown, pour un gamin… Mais au fond, c’était un peu ce qu’il était.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
▬ MESSAGES : 18
Voir le profil de l'utilisateur
() Jeu 22 Juin - 20:52

« Snowman »
ft. Murphy

Surprise par l’arrivée soudaine d’un inconnu, ce dernier m’assura que de me faire peur n’était pas son but tout en rigolant. C’est vrai que j’ai dû paraitre bête de sursauter comme ça. À cause d’un enfant en plus. Je suis sûre qu’il ne ferait de mal à personne. Et si c’est un enfant psychopathe, je suis techniquement plus grande et plus forte que lui alors théoriquement je devrais savoir me défendre. Théoriquement…  Je regarde ce qu’il appelle mon machin. Je ne peux clairement me dire qu’il est bizarre car actuellement, il ne ressemble vraiment à rien et ce n’est pas faute d’essayer !

-Pour ma défense, c’est la première fois que je fais un bonhomme de neige et… Ça parait plus simple dans les films !

J’ai déjà dû jouer dans un film spécial noël. J’en garde d’excellent souvenir, c’est le genre de rôle que j’adorai car c’est le genre de choses qui m’a toujours fait rêver. Une grande fille riant autour d’une dinde, s’échangeant des bises et des cadeaux. Ou tomber amoureuse et s’embrasser alors que les flocons tombent du ciel… Je n’ai jamais rien connu de tout ça à part sur mes tournages et souvent tout est synthétique. Je n’ai jamais vraiment joué dans la neige, même ça c’est une première ! Je n’avais jamais mis mes mains dedans et tout ça et que c’est froid ! Enfin je le savais, mais je ne m’attendais pas à ce que mes doigts s’engourdissent aussi vite. Maintenant je suis occupée, mais la première fois que j’ai essayé de m’amuser dans la neige (il faut bien s’occuper par ce temps) j’avais mes gants en laine et ils ont vite fini par laisser passer la neige et être trempés ! J’ai compris que ce n’était pas des gants adéquats à ce que je voulais faire et j’ai été m’acheter de l’équipement.

Le garçon posa son Poussifeu sur le sol. Je me rappelle de ce Pokémon ! C’était la mascotte du nouvel an !  Malheureusement ce dernier ne semblait pas très heureux d’aller dans la neige. C’est vrai qu’il n’a pas de gants ou de bottes lui et qu’il doit avoir froid à ses pattes. Enfin elle d’après le nom que vient de lui donner mon interlocuteur ? D’ailleurs il se tourne vers moi pour s’excuser et j’ai bien la confirmation que c’est une femelle.

-Oh il n’y a pas de soucis ! Elle doit avoir froid dans la neige !

Je regarde le petit Pokémon orange. Au moins son plumage semble épais. Peut-être pas autant que la fourrure de Danae (d’ailleurs j’ai découvert qu’elle a une véritable passion pour la neige), mais plus que Skai (qui reste au chaud dans l’appartement, même si parfois elle va voler un peu dans les environs. D’ailleurs…

-Est-ce que ça vole un Poussifeu ?

Il me semble que c’est un Pokémon feu, mais ça je suppose qu’à partir du moment qu’un Pokémon à des plumes et des ailes il peut voler non ? Quoique… Ça semble plutôt court comme ailes quand même… Rien à voir avec Skai. Je reporte mon attention sur le garçon. Son expression a changé et je ne tarde pas à savoir pourquoi.

-Oh ! Avec plaisir ! Je ne sais pas du tout comment m’y prendre !


Enfin ça je suppose qu’il l’avait deviné ? Mais il n’aura qu’à me montrer la chose une seule fois et je serais capable de la refaire pour une autre fois ! J’ai cet incroyable de don de tout retenir. Je suis sûre que si je me cultiverai un peu plus, je serai capable de prouesses. On dira que je suis juste un peu trop paresseuse pour ça…

-Vous avez de quoi ne pas avoir froid ?

Moi je suis équipée, mais lui ? Au pire je dois avoir une autre paire de gants. Ils seront grands, mais on peut un peu les serrer autour du poignet. Mais je suis heureuse qu’on vienne me proposer son aide. Un plus un garçon de son âge ça doit s’y connaître en bonhomme de neige ! Je suis sûre que c’est un pro !

-Au fait ! Je m’appelle Cassie ! Encore merci de m’aider dans ma galère…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
()
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always Blue :: Another world :: Flashback-
Sauter vers: