:: Another world :: Flashback Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tartiflette ✬ ft. Léandre

avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:37

Aaaah, les fins de Mission. Et les retours à la Base Ranger compliqués. Que de souvenirs de Hoenn, pour la petite Edelweiss. Le retour depuis la Vallée Fleurie jusqu'à Sakai fut semé d'embûches. Bon, elle avait réussi à trouver un nouvel endroit où pouvait dormir les Doudouvets, et aussi se nourrir, sans déranger personne. Et maintenant, elle se promenait avec son Ouisticram et son Doudouvet ninja. Un trio de choc, vous me direz. Et bien oui... Et non. Le Ouisticram et la Doudouvet ne faisait que se chamailler tout le temps, donc pour l'instant, ce n'est pas gagné. Donc, quant à leur retour, de nombreuses personnes interpellèrent la jeune fille en voyant son badge de Ranger. Des fois, c'était juste pour lui poser des questions, d'autres, pour lui demander un service. Elle acceptait volontiers et toutes les deux minutes, elle devait s'arrêter pour aider quelqu'un... Elle prit beaucoup de retard ainsi. Elle arriva enfin à Sakai, épuisée par le long trajet, et s'effondra sur son lit, dans son tout petit studio.

Le lendemain, elle dû partir à la Base Ranger de bonne heure, avec des bonnes grosses cernes sous les yeux. Elle voulait juste déposer son rapport et repartir en mission. C'est ce qu'elle fit mais...

- Edelweiss, revenez par ici.
- Oui ? " dit-elle, on ne peut plus inquiète.

Le Ranger en chef de la base lui expliqua que sa dernière Mission, bien qu'elle fut réussit, a été compliquée pour la jeune Ranger en herbe. Et que si elle continuait sur cette lancée... Elle risquait de rater des Missions. Il fallait qu'elle se prépare mieux pour ses Missions, et qu'elle ne se jette pas ainsi dans une Mission sans avoir conscience du danger. Elle le savait tout cela, pas la peine de lui passer un savon... Elle serra son poing, qu'elle voulait mettre dans la face de son chef. Elle prononça quelques mots et s'en alla, pleine de rage, les lèvres serrées. La brunette se dirigea vers le Tableau des Missions et elle frappa le mur d'un coup de poing, puis elle éclata en sanglots. Elle avait réussit cette mission, pourquoi autant la saquer ? Aced et Invy la regardaient, inquiets pour leur amie. Puis le Ouisticram se rapprocha d'elle et tira un peu sur son pantalon. Quelqu'un arrivait vers elle.

Elle sécha ses larmes et essaya de ne pas trop renifler. Elle se concentra sur les Missions.

- Un truc simple, un truc simple...


La plupart des Missions demandaient deux Rangers ces temps-ci. Sauf que Edelweiss n'avait pas de coéquipiers.

- C'est quoi tout cet arrivage de mission en Duo... Vous le savez vous ?


Elle se tourna vers le Ranger qui venait d'arriver près du tableau. Il semblait plus âgé qu'elle, il était sûrement plus expérimenté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 36
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:38



WISHES
feat. Edelweiss.
Une nouvelle fois il c’était réveillé aux aurores, bien avant que le soleil ne décide de pointer son nez – et encore, s’il désirait bien le pointer, ce qui n’était pas toujours le cas. Et il avait directement pris la fuite de chez lui, comme d’habitude. Pour aller vers un petit lac, tout à fait charmant en journée… Sauf que la nuit, il semblait plus habiter une porte vers l’Enfer dans la nuit. Enfin, quoi qu’il en soit, Néon y allait, il avait pris l’habitude. Que les eaux soient noires ou claires et transparentes, elles étaient idéales pour lui. Mais bon, aujourd’hui, il n’allait pas y rester bien longtemps, Léandre avait deux trois affaires à faire à la base. Pas que cela l’enchante spécialement, parce qu’il savait qu’on allait sans aucun doute lui demander de faire quelques efforts sur ses rapports, mais franchement, on pouvait lui répéter cela une, deux, vingt, cent fois, rien ne changerait. Absolument rien. Mais rien qu’à penser à cela, il soupira. S’il avait pu se léviter, il se le serait évité sans soucis. Il n’y avait plus qu’à espérer que l’aube mette du temps à arriver… D’ici quelques heures probablement. Léandre n’en avait aucune idée, il n’avait même pas d’heure sur lui, mais visiblement, il n’en était pas plus dérangé que cela.

Finalement, il se décida à quitter ce lac pour se rendre à la base ranger. Enfin, c’était plutôt Néon qui avait longuement insisté. Et bien évidemment, on ne manqua pas de lui reprocher le peu de profondeur qu’il mettait dans ses rapports. Il ne répondit qu’avec un sourire, que pouvait-il faire de plus, hein. Absolument rien. Dire la vérité, c’était se retrouver au placard, et dire ce qu’on voulait entendre, c’était mentir. Très franchement, il lui tardait le jour où il pourrait partir, loin de tout. Et sans contraintes. Il lui faudrait simplement retourner quelques années plus tôt… Sauf que c’est impossible hein. Dommage. Alors on se contente juste d’avancer, et de voir ce qu’on peut faire aujourd’hui pour parvenir à ce but. Par exemple… Voir les missions proposées ? Au moins, il aura une raison autre que la simple randonnée à partir explorer l’île pour la énième fois. Bien entendu, il y avait déjà une personne qu’il n’avait absolument jamais vu de sa vie, une jeune fille, probablement une nouvelle recrue. Il aurait très bien pu ne pas y faire plus attention, comme c’était souvent le cas, sauf en de rares exceptions, sauf qu’elle-même lui adressa la parole. Enfin, au début il ne pensait pas vraiment que c’était pour lui, c’est pourquoi il jeta un coup d’œil voir s’il n’y avait pas une autre personne. Visiblement non. « Peut-être veulent-ils renforcer la solidarité entre les rangers ? Il me semble pas qu’on ait énormément de duo bien formés… Autrement, aucune idée. ». Il avait dit cela tout en gardant les yeux sur le panneau d’affichage. En effet que des missions en duo. Il poussa un soupir. Il allait encore devoir prendre sur soit s’il voulait faire son job. A moins qu’il se trouve un prétexte X ou Y. C’était vrai qu’il y avait quelques rumeurs comme quoi on recherchait plus de soutient, de confiance, et tout ce qui va avec entre rangers… Mais entre rumeur et réalité, il y a une sacré différence, sauf quand les rumeurs se trouvent fondées... Comme actuellement apparemment.


by NYXBANANA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:41

Edelweiss scruta un peu plus attentivement les missions. Un gros " Réservé aux équipes Rangers, solitaires, passez votre chemin ! " était marqué en couleur criarde près de la plupart des Missions. Qu'est-ce qu'ils avaient contre les solitaires ?... Bon, c'est sûr, ça devait être plus intéressant que être tout seul, mais quand même... L'autre Ranger regarda autour de lui. Mais oui, c'était bien à lui que parlait Edelweiss. À qui d'autres sinon, ses Pokemon ? Son Ouisticram se reposait, en gros, il s'apprêtait à s'endormir contre un pan de mur, et sa Doudouvet se promenait dans les locaux, curieuse comme pas deux. Donc ça ne pouvait être qu'à cet homme qu'elle parlait. Et finalement, il ne la regarda en lui répondant. Merci la politesse.

- Peut-être veulent-ils renforcer la solidarité entre les rangers ? Il me semble pas qu’on ait énormément de duo bien formés… Autrement, aucune idée.


La brunette se tourna vers lui. Bon, elle allait pas lui faire un sermon, même si elle en mourait d'envie, car d'abord... Il était plus vieux qu'elle. Elle, la débutante qui n'y connaissait rien. Elle baissa la tête. Oui, elle devait apprendre à fermer sa grande bouche parfois. Elle voulut donner un nouveau coup de poing dans le tableau d'affichage, car tout l'énervait un peu là. D'abord on lui disait qu'elle était pas douée et maintenant elle devait faire une mission en Duo... Sauf qu'elle ne connaissait aucun Ranger. Elle devait évacuer sa colère, mais pas maintenant, devant un inconnu. La jeune fille soupira alors bruyamment.

- À quoi ça sert, sérieux... On peut faire plus de missions si on est en solo...


Oui, bon, réfléchis un peu plus quand même, ma petite fleur de montagne. C'est ce que lui aurait dit son père. C'était la calmait avant, quand elle était encore à Hoenn. Et maintenant, elle était un peu paumée et seule dans cette nouvelle région. Elle ne connaissait personne, elle avait du mal à créer des liens... Car ses idées repoussaient un peu les autres d'elle.

- Bon... Ça va être compliqué, je crois. Personne voudra d'une débutante comme moi.


Elle sourit, en riant, gênée.



✬ Flower of Freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 36
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:42



WISHES
feat. Edelweiss.
Très franchement, la seule chose que Léandre avait désormais envie de faire, c’était de tourner les talons et de repartir vers l’endroit où il était arrivé. Qu’avait-il réellement à faire ici ? Rien, absolument rien. Il n’y avait même pas la moindre tâche – aussi ingrate soit-elle, parce qu’il faut se l’avouer, certaines missions sont plutôt… Déplaisantes, personne ne dira le contraire – qu’il aurait pu effectuer. La seule chose qui le retient de partir, c’était en fait cette fille. Qu’il ne connaissait pas, mais ses mimiques, ses gestes, son soupir exaspéré – qu’il aurait très bien pu faire lui-même, tellement c’était une habitude chez lui de soupirer à la moindre occasion – eh bien clairement, cela le faisait doucement sourire. Bon, à vrai dire, il avait plus ou moins pensé la même chose, franchement, il détestait devoir faire un truc en duo, qu’importe ce que c’était. Et, dans l’immédiat, il se disait donc plus ou moins au chômage… Comme s’il allait, lui, trouver quelqu’un – qui n’était pas Néon – qui accepterai de bosser avec lui ; déjà si l’initiative venait de lui, cela serait presque un exploit ; l’inverse était même cent fois plus probable malgré le fait qu’il ne connaissait quasiment personne. Et à cette pensée, il se mit à soupirer. Par pur réflexe. Quelque chose qu’il faisait s’en même s’en rendre compte.

Après un laps de temps, il daigna finalement à lâcher son regard de ce maudit panneau d’affichage, qui clairement lui disait "Coucou, tu es au chômage pour un petit moment." ; et il se retourna vers elle, un petit sourire aux lèvres. « Faut pas partir pessimiste de la sorte. ». Ouais, enfin, clairement, il n’aurai qu’a eu changer deux ou trois mots de sa phrase, et il se retrouvai dans la même situation qu’elle. Sauf que de son côté, lui, il s’en fichait. Ca ne le dérangeait absolument pas ne n’avoir rien à faire pendant deux semaines. Enfin, il ne connaissait pas les réelles pensée de cette fille, hein, mais vu comment elle en parlait. Il se retourna et aperçu une chaise installée quelques pas derrière eux. Ni une, ni deux, il s’y assit dessus. « T’as au moins demandé, avant de te dire que personne t’accepterai ? ». Il avait prononcé ces quelques mots en regardant un peu plus loin un groupe de trois ou quatre rangers installés là en buvant une tasse de café. Ce qui était marrant, c’était qu’il donnait des genres de conseils qu’il était lui-même incapable de faire. Cette belle ironie. D’ailleurs, Néon aurait été là, il lui aurait très probablement sortit dans son langage quelque chose comme "Tiens, tu te la joue psychologue maintenant ?", d’une façon toujours plus ironique. Léandre secoua sa main, histoire de chasser cette pensée comme on pourrait chasser un insecte invisible ; c’était fou, même quand il n’était pas là, Néon trouvait le moyen d’être présent. Ce qui était plus ou moins exaspérant. Puis, il se ravisa finalement de ses dernières paroles. « Ouais, en fait, non. Ils ne sont pas très causants et ouverts ceux-là. La meilleure solution serait encore d’aller faire… Une réclamation. ». Pour embêter toujours un peu plus la hiérarchie, hein. Comme s’ils avaient que ça à faire… Ah oui, pardon, ils ont que ça à faire.


by NYXBANANA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:43

Edelweiss contempla les Missions. Elle en récolta deux-trois qui l'intéressait. Juste pour voir. Mais il y avait à chaque fois marqué Duo. Elle secoua la tête. C'était pas possible, elle était dans un rêve ou quoi ? C'était tellement étrange. Comme si les Pokemon étaient devenus plus dangereux, agressifs. Ou peut-être que des normes de sécurité ont été mises en place. Mais ce qu'elle ne comprenait pas, c'est que personne ne l'avait prévenu. Même pas le boss de la Base, à qui elle venait de passer un entretien. C'était quand même important, ce genre d'informations...

L'homme se tourna enfin vers elle. Elle l'écouta, bien sûr, et l'observa. Il semblait plus cool que tout à l'heure. Comme quoi, la première impression n'était pas toujours la bonne...

- T’as au moins demandé, avant de te dire que personne t’accepterai ?


La brunette observa dans les alentours. Non, elle n'avait pas demandé. Mais elle avait vu leur regard. D'habitude, les Rangers n'étaient pas aussi jeunes. Ici, c'était différent de Hoenn... Les gens croyaient que tu étais tout, sauf Ranger. Surtout quand tu es une fille. Elle avait fait ses preuves, mais ce n'était pas suffisant. Personne ne la regardait. Personne n'avait son âge. Rien que ceux qui étaient autour ne lui avait jamais adressé la parole, même si elle leur avait dit bonjour, merci, ils ne daignaient la regarder dans les yeux. Elle songea un instant à l'ancien Duo qu'elle formait. Rien qu'une seconde, et elle était morose. Cet autre avait disparu, il fallait le remplacer.

- Ouais, en fait, non. Ils ne sont pas très causants et ouverts ceux-là. La meilleure solution serait encore d’aller faire… Une réclamation.

- Oui, carrément, pas ceux là.


Elle les imita, en prenant une vois plus aigüe.

- " Je sirote mon café venant d'Unys en levant le petit doigt, regarde, j'ai la classe d'une Kalosienne ! "


La petite fleur des montagnes pouffa, fière de son imitation. Puis elle reprit son sérieux.

- C'est quoi exactement une réclamation ? Comment ça marche ? Je peux faire une pétition sinon. Ou une grève de la faim. Juste pour qu'ils arrêtent leur discrimination là.



✬ Flower of Freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 36
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:44



WISHES
feat. Edelweiss.
Ce qui était assez marrant, c’est que lui donnait des conseils qu’il n’appliquait même pas. Mindia aurait grognée, Néon aurait soupiré et il lui aurait balancé un jet d’eau bien placé. Mais il avait souvent été ainsi, donner quelques conseils qui lui semble normaux pour tout le monde, sauf pour lui. C’était absurde, il le savait, mais c’était sa doctrine, son mode de vie. Et puis surtout, qui le supporterait plus d’une heure, hein ? Probablement personne… Oh, il y avait bien eu quelques exceptions par le passé, exceptions qui l’avaient un peu changé, un peu amené à être plus… Ouvert, moins froid, moins direct. En somme, il était un peu comme ces autres mecs qu’il venait de décrire… Sauf que lui n’était pas en groupe, c’était la différence qui faisait tout. Mais bon, la demoiselle l’avait approuvé, alors il n’allait pas chercher plus loin, juste hausser les épaules et puis, basta quoi.

Sauf qu’il s’en suivit quelque chose dont il n’aurait pas spécialement imaginé. Et c’était de perdre littéralement son sérieux et d’afficher un léger rire. Le genre de chose qui ne lui arrive quasiment pas en compagnie des humains. Quand il est seul, ce n’est pas pareil, mais avec les autres, c’était… Rare. Sauf qu’elle avait eu le chic de parfaitement représenter sa pensée, avec sa pose. Il en aurait presque rit, s’il ne s’appelait pas Léandre et qu’il n’avait pas été… Presque choqué mais positivement par cela. Franchement, si elle ne trouvait pas carrière dans les rangers, qu’elle parte en truc de comédie, ou quelque chose du genre quoi. Mais bon, il reprit vite son sérieux, parce que ce n’était pas son genre d’afficher trop une mine joyeuse.

« Une réclamation ? C’est un peu comme quand tu demandes une tartiflette au serveur et qu’il se ramène avec une salade aux oignons. Très franchement, je pense que si ça arrivait à quelqu’un, il hurlerait… Ben c’est plus ou moins pareil. ». Oui, alors niveau comparaison, on aura bien mieux fait hein. Mais, c’était exactement pareil. Enfin, Léandre grommèlerait et ferait surement sa tête d’Ursaring, avant de partir sans se retourner. « Mais la pétition marche très bien hein ! ». Mieux qu’une tartiflette, ça c’était certain. Enfin, il avait peut-être un peu trop crié ses derniers mots, mais c’était surtout pour couvrir sa dernière bourde sur la salade aux oignons et compagnie quoi. Il soupira, franchement dés fois, il devrait juste se taire et ne rien dire, parce que les rares fois où il l’ouvrait, c’était pour avoir envie de se donner quatorze baffes. Puis bon, ensuite il reprit un brin de sérieux, même si bon, il n’était plus des masses crédibles, il tentait tant bien que mal de se rattraper. A voir ce que tout ceci allait bien pouvoir donner à la fin… « Mais, quoi que tu fasses, j’te soutiens. Juste pour qu’ils arrêtent leur discrimination. ». Et oui, aussi, il aimait bien reprendre les mots employés par les autres. Même si cela sonnait un peu Pijako.


by NYXBANANA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:45

Ohoh. Elle tenait quelque chose ! Son collègue avait sourit à son imitation, mais il se retenait de rire, ça se voyait ! Elle sourit aussi. Si avec ses conneries, elle pouvait rendre heureux les gens, elle était contente. Le bonheur, ça se partageait, heureusement. Elle sautait de joie dans sa tête. Faire rire, ou sourire un inconnu, ce n'était pas facile. Surtout celui-là, il n'avait pas l'air commode. Ou tiroir.

...

Donc oui, c'était un pari gagné pour la jeune fille. Puis ils reprirent tous les deux leur sérieux. Car oui, la conversation était on ne peut plus sérieuse au départ. Ils parlaient boulot. Et ils étaient au boulot.

- Une réclamation ? C’est un peu comme quand tu demandes une tartiflette au serveur et qu’il se ramène avec une salade aux oignons. Très franchement, je pense que si ça arrivait à quelqu’un, il hurlerait… Ben c’est plus ou moins pareil.


... Alors, la jeune Ranger eut une réaction pas très attendue. Elle pouffa de rire. Son imitation l'avait mis dans un état de surexcitation. Oui, Edel, elle est toujours dans le surplus. Et son imagination venait de lui jouer un tour. Elle plaça sa main devant sa bouche, même si elle avait déjà l'air ridicule. Fou rire, quand tu nous tiens, il n'y a plus de solutions.

- Mais la pétition marche très bien hein !


Le " hein " la fit encore plus rire. Non, vraiment, un ri(hein) déclenchait une crise de fou rire chez elle. On pouvait dire que la brunette n'était plus très concentrée sur la conversation. Plus du tout même.

- Mais, quoi que tu fasses, j’te soutiens. Juste pour qu’ils arrêtent leur discrimination.


Il s'arrêta, la regardant de travers, sûrement. Non, parce que là, ce n'était plus du tout discret. La jeune fille explosa. Elle pleurait littéralement de rire...

- Pardon... Juste que l'histoire de tartiflette... J'ai imaginé le serveur énervé vous renvoyer la tartiflette sur vous, en pleine face, puis renversé la salade d'oignons sur votre tête... Et... C'était très drôle...


Oui, bon, elle était pliée de rire pour ce genre de connerie, ça allait pas le faire. Pas du tout. Surtout qu'elle était la seule à rire. Elle se reprit, essuyant ses larmes, se retenant de rire, du mieux qu'elle le pouvait.

- Donc, merci pour votre soutien. Je serai une digne représentante de notre cause !


Elle re-explosa de rire. Non, Edelweiss savait bien qu'elle était ridicule... Elle ne pouvait que rire d'elle-même.



✬ Flower of Freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 36
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:45



WISHES
feat. Edelweiss.
Oh, Léandre c’était attendu à beaucoup de choses, franchement. Le pouffement de rire en faisait partit, mais bon, c’était néanmoins le genre de chose qui surprenait, surtout quand on savait que Léandre n’était pas réellement la meilleure personne au monde pour faire rire. Enfin. C’était plutôt son côté boulet qui devait faire rire, boulet qui ne tourne jamais sa langue avant de parler. Oui, dans sa vie quotidienne, Léandre est doué pour certaines chose, et pour d’autre, c’est limite une catastrophe ambulante, et la être sociable et savoir parler en faisaient partit… La seule réaction qu’il eut fut de reculer d’un pas, l’air étonné, parce qu’il l’était. Ce n’est pas tous les jours qu’il croisait une personne aussi folle que cette demoiselle, alors, il lui fallait un temps d’adaptation.  Et puis, plus ça allait, plus il avait l’impression de ne sortir que bourde sur bourde. Ah, franchement, heureusement que Néon ne traînait pas dans le coin, parce qu’il aurait profité lui aussi pour se foutre littéralement de la tronche de son dresseur, c’était sa très grande spécialité – avec celle de lui balancer des pistolets à O pour ensuite se foutre de sa tronche. Mais simplement, c’est qu’il ne savait pas du tout comment réagir quand une personne explose de rire. Il devait rire aussi ? Prendre son air sérieux ? Lui lancer un regard noir ? Ben, au final, il opta pour une toute autre solution, qui était de prendre un air complètement paumé, comme s’il ne savait même pas ce qu’il faisait ici, et cela bien malgré lui… Parce qu’il savait vraiment qu’il avait encore plus la tête d’un imbécile comme ça. Et pourtant, ça n’y changeait rien… Et juste pour ça, il s’en mordrait les doigts, sauf que non. Parce que s’il le faisait vraiment, ben il aurait encore plus l’air idiot, et Léandre détestait être perçu comme un idiot, déjà que les idiots l’irritait, alors s’il s’irritait lui-même… Ce comble !

Jusqu’à ce qu’elle lui explique la raison de son fou rire… Lui avec de la tartiflette et une salade aux oignons en pleine poire. Alors, comment dire… Non ? Même pas en rêve ? Tu peux te brosser pour penser cela ? Alors oui, c’était plus ou moins le cas, sauf que si cela lui arrivait réellement, ben, ouais non, ça n’arriverait jamais, pourquoi il cherchait toujours compliqué, hein ? « Ah… Ben… Je suppose ? ». Puis aussi, ce n’était pas lui qui allait partir dans un restaurant chercher sa tartiflette, ça c’était l’une des seules choses qu’il savait bien faire. Léandre soupira, un air légèrement perdu qui s’accrochait toujours à son regard. Mais ça, c’était avant qu’elle sorte la phrase magique, alors qu’elle tentait de reprendre un brin de sérieux… Ahem, courage à elle, hein. Oui, elle pouvait compter sur son soutient, elle, cette digne, unique et extraordinaire représentante qu’elle serait. « Une digne représentante ? Réellement ? ». Et… Et… Bon, il ne put s’empêcher de rire à son tour, parce que… Ben c’était contagieux un fou-rire, même pour Léandre. Même si c’était un peu se moquer d’elle, ben, il n’avait pas pu y passer à côté…


by NYXBANANA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:46

Allez respire. Inspire et expire tout doucement... Ce fou rire était digne de l'une de ses crises d'angoisses, car tous les deux étaient incontrôlables, inattendus, puissants et à la fin, elle allait finir par terre en pleurant. Et pour se calmer, il fallait qu'elle se concentre sur quelque chose d'autre, si seulement c'était possible... Aced lui tira doucement sur le pantalon. Elle l'observa et elle arrêta de rire. À son regard, elle comprit qu'elle était...

Gênante. Bon. Mais pas de quoi faire un plat, non ? Un plat de tartiflette par contre... Ok, ok, j'ai compris. Plus de blague.

Elle leva la tête, essayant de rester calme. Elle sourit plus timidement sauf... Que ce fut impossible de paraître normal face à la tête de l'autre. Il avait l'air totalement perdu. Le pauvre. Mais cette tête avait sa place dans les annales. C'était si épic... Cette situation était on ne peut plus embarrassante pour les deux.
Il bredouilla quelques mots, par rapport à son fou rire, il ne devait pas être habitué à avoir une personne comme Edel à ses côtés... Avant, elle rigolait tout le temps avec son coéquipier. Mais maintenant... C'était du passé. Ça faisait un moment qu'elle n'avait pas ri ainsi. Pas depuis qu'elle était arrivée. C'est vrai qu'elle était plus sérieuse ici. C'était peut-être la solitude. Ou la vie adulte. Peu importe. Elle s'était fait peu d'amis ici bas... Alors, dans ce fou rire, elle venait d'expulser tout son stress, ses problèmes, sa colère, sa tristesse. Elle avait juste besoin d'un peu de bonheur, à partager avec un humain, pas avec des Pokemon.

- Une digne représentante ? Réellement ?


Ah oui, cette fichue histoire... Elle prit un air sévère. Au fond d'elle, elle souriait. Il venait de rire. Yes, elle avait réussi. Partager le bonheur, c'est la meilleure des choses au monde.

- Bien sûr. Si vous votez pour moi, je m'assurerai que vous puissiez manger de la tartiflette tous les jours, sans salade d'oignons. Que vous rigoliez une fois par jour pendant dix minutes au minimum pour avoir votre dose de bonheur. Et que vous puissiez faire des missions comme vous êtes !


La brunette salua la foule invisible.

- Merci, merci, chers concitoyens.


Puis elle murmura au monsieur :

- Et c'est là que vous m'acclamez : " Edel, Présidente, Edel, Présidente ! "



✬ Flower of Freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 36
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:47



WISHES
feat. Edelweiss.
Et étrangement, qu’est-ce-que ça pouvait faire comme bien de rire un instant. Léandre avait presque oublié l’effet qu’on pouvait ressentir. Oh, pas qu’il passait ses journées à avoir une tête d’Ursaring tout juste sorti de la tombe, mais presque. Pourtant, c’était quelque chose de si normal, de si bénéfique. Bref, il le savait, il était parfois un peu bête de ne pas s’ouvrir aux autres, de ne pas partager, et il ne pouvait pas tout mettre sur la non-envie. Parce qu’en soit, ben ce n’était pas vraiment ça. La peur peut-être de s’attacher à quelqu’un ? Heu… Quelqu’un d’humain, parce que oui, il était attaché à des personnes, mais ces personnes étaient ses Pokémon, donc ça ne comptait pas. S’il n’avait pas été en train de rire légèrement, il en aurait probablement soupiré. Puis, il l’entendit sortir une quantité phénoménale de mots, les uns à la suite des autres. Ce genre de phrases longues dont il ne savait même pas s’il avait autant parlé juste une seule fois dans sa vie. Il n’avait pas l’habitude de parler, pas l’habitude d’être avec des gens, pas l’habitude de grand-chose à vrai dire. Mais, si ce qu’elle disait pouvait être vrai, même juste un instant, ben très honnêtement, il serait encore plus heureux qu’il ne pouvait l’être actuellement. Non, il n’était pas malheureux dans sa vie, bien au contraire, c’était lui qui avait choisi d’être ainsi, alors il était normal qu’il apprécie la vie telle qu’il l’avait choisie. Enfin, du moins en théorie. En pratique, c’était quasi pareil, enfin, il le supposait. Il vit ensuite, cette gamine – dont il ne connaissait toujours pas le nom d’ailleurs, parce que ça ne lui avait jamais traversé l’esprit de lui demander, non bien sûr, c’est vrai que ce n’est absolument pas quelque chose qu’on demande lorsqu’on est une personne civilisé, attendez, civilisé ? Ah oui, ce n’est pas Léandre ça. Dommage. Il aurait pu l’être, hein. Mais… Non, il ne l’était pas. Jusqu’à ce qu’elle s’approche de lui, et lui murmure quelques mots. Hein ? Comment que… ? Ah oui, d’accord, c’est ce que font les gens qui soutiennent d’autres gens dans les meetings. Il avait une tête à être un supporter lui ? Il aurait bien fait sa tête d’Ursaring si elle ne l’avait pas fait rire quelques secondes avant. « J’dois vraiment dire ça ? Genre monter sur la table et le hurler à qui veut bien l’entendre ? ». Il en était capable hein. Tellement capable, qu’il s’approcha même de la table. Elle n’avait qu’à lui dire oui et il le ferait. Même s’il deviendrait la personne la plus ridicule pour les mois à venir… Ah c’est vrai, personne ne le connaissait et cela allait être la première image qu’il allait envoyer de lui, celui d’un mec un peu dégénéré. Mais au fond, ça ne le dérangeait pas des masses.  

by NYXBANANA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:49

La jeune fille détaillait l'homme du regard. Il était plus mignon quand il souriait. Elle aimait croire que son véritable travail, c'était de faire sourire les autres. Oh, c'est sûr, certains n'aimaient pas son comportement. Cette petite pile électrique, chargée de bons sentiments. Comme de mauvais. Mais tout ce qu'elle voulait, c'était le bien des autres. Quitte à oublier le sien. C'est pour cela qu'elle ferrait une mauvaise politicienne. Elle n'était pas une langue de bois, qui enviait l'argent des autres. Non, elle était innocente. Elle avait cette vision du monde que possédait les enfants, tout en ayant un certaine maturité... Tout cela mélanger à son énergie, cela donnait un résultat explosif. C'est sûr, elle avait des idées révolutionnaires. Mais elle n'avait pas de charisme. Elle était comme les autres, elle ne sortait pas de la masse. Enfin, si. Un peu quand même. On trouvait la jeune fille bizarre sur les bords. Mais, elle n'était pas folle. Juste... Traumatisée. Oui, elle était fragilisée. Fissurée. Faire le bien autour d'elle lui permettait de colmater ces fissures, mais il en resterait toujours, invisible à l'œil nu...

- J’dois vraiment dire ça ? Genre monter sur la table et le hurler à qui veut bien l’entendre ?


... Il allait vraiment le faire ? Nooooon ? En tout cas, il s'approchait dangereusement de la table. C'était une blague ? La petite fleur hésita entre pouffer et éclater de rire, encore. Mais elle se retint. Elle avait réussi à redevenir sérieuse, elle n'allait pas craquer. D'un pas assuré, elle se rapprocha de lui et notamment de la table.

- Oui, bien sûr. Attendez, je vous montre.


Elle monte sur la table. Elle n'avait vraiment peur de rien, cette jeune fille. Surtout pas du ridicule. Surtout pas de ses supérieurs. Qu'ils aillent se faire foutre, elle ne les aimait pas. Ils étaient cons. Elle allait enfin pouvoir crier tout ce qu'elle pensait d'eux.

- Votez Edelweiss Finndóttir ! Euh... Bon. Faut trouver un slogan, par contre. Je prépare juste ma campagne.


Elle s'assit sur le bord de la table, les jambes dans le vide, toute souriante, puis elle lui laissa la place. Ses Pokemon l'observaient étrangement, les yeux écarquillés. Glamour. Oui, leur dresseuse était bizarre.

- Vous êtes mon premier militant, m'sieur ! Comment vous vous appelez ? Si je suis présidente, je vous citerai dans mon discours d'investiture . Et ça ferrait bizarre de vous appeler " le Monsieur qui aimait la Tartiflette mais pas la salade d'oignons ".



✬ Flower of Freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 36
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:50



TARTIFLETTE POWA \o/
feat. Edelweiss.
En soit, Léandre, il était ce genre de personne qui n’avait pas réellement grandit. Qui préférait vivre comme bon lui semblait sans réellement se préoccuper des autres, des répercutions de ce qu’il a pu dire ou faire, en soit c’est un peu de l’égoïsme… Ou vouloir de voiler la face sur le monde aussi. Enfin, c’était de lui-même qu’il se l’imposait. C’est pour cette raison qu’il n’avait quasiment aucune gêne qu’importe la nature des choses. Léandre reposa ses yeux sur la brunette. Qui semblait toujours osciller entre rire et rester sérieuse, c’était amusant à voir n’empêche. Avant finalement qu’elle vienne, et puis… Ben qu’elle fasse ce que Léandre avait prévu de faire ; soit, monter sur cette table. En même qu’elle s’amusa à faire sa petite pub. « Beh, le slogan ça viendra après. Du moment qu’on sait pour qui voter, c’est l’principal ! ». Il avait le regard amusé, et même complice face à cette Edelweiss. Oui, parce que apparemment elle portait bien ce nom de fleur. Et le seul public qu’ils avaient… C’était les – du moins il le supposait – Pokémon de cette ranger. Bon, ils semblaient légèrement… Surpris ? Etonné mais pas forcément dans le bon sens du terme ? Mui, on le dirait bien. Enfin, clairement, ils étaient différents de Néon, tu mets Néon ici, à peine Edelweiss serait monté sur la table et aurait commencée à parler, Léandre aurait mis sa main à couper que le petit Ecayon l’aurait tout de suite acclamée et l’aurait accompagnée avec ses nombreux Pistolet à O. Du pur Néon en somme. « Ben au moins avec un tel surnom, on pourra être sûr qu’il n’y en aura pas deux comme moi ! ». Y en avait pas des masses des gens qui se surnommaient avec un nom de trente-six kilomètres. « M’enfin, pas sûr que ce soit réellement crédible… ». Alors pour le coup… Oui, c’était tout sauf crédible. Enfin, qu’on se le dise, tout ceci n’avait rien de crédible, alors un peu plus où un peu moins, à quoi bon cela changerait quelque chose, hein ? « Bah, du coup, je m’appelle Léandre. ». Voilà, il arrivait à dire son nom… Mais genre en dernier. Il haussa les épaules, et puis à son tour il monta sur la table. « Faudrait accrocher une banderole, juste au-dessus de cette table. Ca ferait un malheur, j’en suis certain. Y aurait plus qu’à faire le discours tout en disant à qui veut bien l’entendre de votre Edelweiss, puis, y a pas à parier, l’élection serait gagnée. ». Et il rentrait dans son jeu, et il s’y donnait vraiment. Genre, à y montrer du doigt l’emplacement des banderoles, à faire le tour d’une foule invisible entassée devant la table ; toujours debout sur la table. Avant de baisser son regard vers elle, un sourire aux lèvres. « Si seulement y avait rien que ça à faire pour changer la face du monde… ». Ah, il se la jouait grand penseur maintenant, c’était nouveau…

by NYXBANANA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:50

Edelweiss était un peu hystérique. Ses fous rires à répétitions l'avaient rendu en quelques sortes folle. Elle était dans un état de bonheur intense, un bonheur incontrôlable. Mais la jeune fille était ainsi. Une tornade incontrôlable. Ses sentiments décidaient pour elle, elle avait quelques sortes un côté sauvage, imprévisible. De l'étonnement à l'état pur. Elle commençait peu à peu à se réveiller, à reprendre son calme, alors qu'elle était toujours debout sur cette table, au milieu de la base Ranger. Elle observait compagnon de combat. Léandre, c'était donc cela son prénom. Pas commun, hein. La brunette fit une cuche avec ses cheveux, se mordillant les lèvres. Elle avait peut-être réussi, finalement, à se faire un ami sur cette île. Ça lui sera utile, sûrement, dans l'avenir. Au moins elle connaissait quelqu'un.

L'homme lui faisait toute une description de leur future campagne présidentielle, visiblement, il avait des idées. Une banderole, des discours... La Ranger avait auparavant, songé à s'engager politiquement, mais c'était trop compliqué. Elle n'avait pas le charisme qu'on attendait à un représentant de l'État. Juste l'énergie nécessaire pour se battre jusqu'au bout de ses convictions. Et c'était pas mal. Le fameux Léandre se prêtait bien au jeu. Il était vraiment convaincant.

- Si seulement y avait rien que ça à faire pour changer la face du monde…


Ses mots fendirent le cœur de la jeune fille. Oui. Si seulement se battre suffisait à tout effacer et tout recommencer. Si seulement cela suffisait... Mais il ne fallait pas être pessimiste. L'avenir était rempli de mystères, et seuls eux pouvaient décider du trajet que leur destin prendrait.

- Changer le monde, ça prend des années. Mais si chacun accomplissait une action pour le rendre plus vivable, ce serait déjà pas mal. L'espèce humaine ne doit pas être si folle pour se tuer à petit feu...


Elle relève la tête et lui sourit.

- Si on commence aujourd'hui, maintenant, ici, à vouloir apporter notre pierre à l'édifice du changement, on peut le faire. On peut devenir les grands penseurs de demain.


Edelweiss attrapa sa Doudouvet dans ses bras, la câlinant. La tribu du Doudouvet qui avait envahi la Vallée Fleurie, à cause du réchauffement climatique, car ils avaient dû migré vers des terres plus accueillantes. Oui, le monde changeait déjà.

- Alors, vous devenez mon directeur de campagne, Mr Léandre ?



✬ Flower of Freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 36
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:51



TARTIFLETTE POWA \o/
feat. Edelweiss.
Cette brune avait quelque chose. Son dynamisme peut-être ? Enfin quelque chose qui redonnait le sourire à Léandre. Elle lui rappelait un peu comment il était lui, à son âge, un type un trop fou et qui bougeait sans cesse, fou, dynamique, rêveur, hystérique, plein de joie. Aujourd’hui… Euh, disons que ce côté-là était caché, mais vraiment profondément. Clairement, il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas eu une discussion avec quelqu’un, qui allait en dehors de simples formalités. Vraiment, cela faisait un bien fou de parler, même un peu avec quelqu’un. Hey, peut-être même qu’il pouvait dire qu’elle était une… Connaissance ? Même si elle n’était qu’une gosse à ses yeux, même si elle était un peu folle aussi sur les bords. Mais elle en avait dans sa petite tête. Probablement plus que lui, enfin, ça, ce n’était pas spécialement difficile d’en savoir plus que Léandre. Pas qu’il soit con, loin de là. Enfin, si un peu. Parfois. Tout dépend d’où il était, de ce qu’il faisait. Parce qu’il n’avait pas toujours un comportement d’adulte, de grand. Oui, Léandre était un rêveur à ses temps perdu, un idéaliste, qui comptait peut-être un peu trop sur un futur beau et meilleur. Quelque chose de parfait, d’utopique. Hin, Léandre, réveille-toi. Dors pas, t’es pas seul. Il eut un sursaut lorsque qu’Edelweiss se remit à parler. Boudiou, qu’il n’aurait vraiment rien eu à lui dire de plus. « Eh bien, devenons les grands penseurs de demain. C’pas chose aisée. Mais… Qui ne tente rien, n’aura rien, pas vrai ? ». Clairement, si quelqu’un voulait tenter quelque chose pour raisonner un monde, pour faire une action qui n’allait pas à l’encontre des pensées de Léandre, il était presque certain qu’il ferait quelque chose pour aider. Bon, à son échelle, hein. Lui, il ne savait pas grand-chose de la société, il n’avait jamais fait d’étude, il n’était qu’un ermite qui vivait dans son coin. Alors, lui, directeur de campagne ? Bah, Néon l’aiderai, pour ça, c’était certain, l’Ecayon y mettrait du sien, et toute son âme. Tu parles, qu’il apprenne que Léandre fasse enfin quelque chose en communauté, même si ce n’était que basé sur une simple plaisanterie, il y avait tout de même un fond, une forme. Enfin, Léandre se prêtait toujours au jeu. Il fit une courbette, avant de finalement répondre à la question. « Mais vous pouvez compter sur moi ! ». Puis, reprenant un air bien plus sérieux, oubliant vraiment ce petit jeu auquel il venait de se prêter, le regard vague, il enchaîna. « Non, sincèrement, je pense comme toi… On peut chacun changer quelque chose… A notre échelle. Mais si seulement c’était suffisant pour rendre le monde… Meilleur ? Beau ? J’sais pas, un truc comme ça… »

by NYXBANANA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Mer 26 Avr 2017 - 23:52

La jeune fille se passa les doigts dans ses cheveux bouclés. Elle avait quelques nœuds, donc elle se décida à se faire une cuche.

- Eh bien, devenons les grands penseurs de demain. C’pas chose aisée. Mais… Qui ne tente rien, n’aura rien, pas vrai ?


Grands penseurs ? Elle ? Elle s'étouffa, presque de rire, et toussa. Elle ne s'imaginait pas en grande philosophe des temps modernes, elle était très loin de leur niveau intellectuel. Très loin. Elle n'avait que la passion, l'amour pour les débats, les combats. Se battre pour ses droits. Oui, elle ne possédait pas leur intellect, mais leur fougue. Comme le disait si bien son collègue, qui ne tente n'a rien. Laisser sa trace dans l'histoire... N'était-ce pas le rêve pas le rêve de tout être humain ? Que l'on se rappelle de son existence pendant des millénaires ? Ça y est, la jeune fille s'était calmé, devenant rêveuse. Elle posa la tête sur Invy, sa Doudouvet, qui était définitivement son petit nuage.
Elle faisait face à un utopiste, comme elle. On lui avait souvent répété que c'était la fougue de la jeunesse, qu'en grandissant, cela passerait. Qu'elle rentrerait dans les rangs, comme les autres. Ce Léandre était la preuve que les rêves ne mourraient jamais. Ils restaient ancrés en vous, même si vous les rejetez, les abandonnez.

- Le problème, c'est par où commencer. Le monde est si complexe...


Elle se mit à réfléchir. Que pouvaient-ils accomplir, ensembles ? Pour rendre, le monde, comme il le disait, plus beau, meilleur ?

- Personnellement, j'œuvre dans des associations, mais... Ce ne sont que des briques pour un monde meilleur. Mon véritable souhait, ce serait de faire réagir tout le monde, en même temps, de pousser un grand cri, que tout le monde m'écoute, me comprenne, comme vous, Monsieur. Et qu'ils se rendent compte qu'on ne peut pas continuer ainsi.


La Ranger songea à ses activités en tant que... Justicière masquée. La nuit, elle luttait contre le crime, à coups de battes de baseball et d'art martiaux. Éradiquer le mal par le mal, était-ce vraiment cela, faire le bien ? Cela remettait un peu en question ses convictions.

- Et vous, vous faites quoi ? On ne vous voit pas souvent dans le coin, je crois que c'est la première fois que je vous parle... Vous êtes occupé ?



✬ Flower of Freedom
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 36
Voir le profil de l'utilisateur
() Mar 27 Juin 2017 - 2:47



TARTIFLETTE POWA \o/
feat. Edelweiss.
Un monde complexe. Oui, parfaitement, tout était… Compliqué. Il y avait des pseudos idées qui c’était imprégnées dans la tête dans gens. Impossible de les leur retirer. Léandre soupira. Si seulement il savait par quoi commencer, peut-être aurait-il déjà agit ? Dans l’ombre sans doute, n’aimant pas être vu du public ; ou du moins, juste à son échelle. En guise de réponse, il ne lui rendit qu’un sourire. Qui signifiait vraiment qu’il n’en avait pas la moindre idée, mais qu’il soutenait tous ceux qui en auraient une. Même une simple ébauche. Même un rien, un pas grand-chose. Tant que c’était quelque chose. Une simple discussion fit rappeler à Léandre qu’il existait des personnes adorables. Qui voyaient les choses en grands. Qui n’avait tout simplement pas oublié de rêver. Parce que rêver était de loin la plus belle des choses.

Occupé ? Lui ? Mis à part… Vivre dans sa forêt et comprendre comme s’imprégner d’elle, non, il ne faisait pas grand-chose… Pourtant c’était vrai que ses journées étaient toujours remplies. Il soupira. Jamais il n’avait œuvré dans une association. Jamais il n’avait fait ces trucs de pseudo charité pour soutenir une cause. Pas qu’il n’en avait pas envie… Mais il y avait des gens. Trop de gens. Et Léandre, quand il y avait trop de monde, il n’y était pas. « Moi… Pas grand-chose en réalité. Je… Disons que la plupart du temps, j’vis dans un coin de forêt. Pis, si y a un Pokémon, ou quelqu’un qui a besoin d’moi dans l’coin, j’y suis. Mais… J’n’ai rien comme mérite à m’attribuer. Pour ainsi dire, j’passe ma vie à me plaindre de ces rangers qu'on voit là-bas. Tout en mangeant une tartiflette le soir, avant de partir faire une escapade en forêt. ». C’était plus joli que de dire qu’il n’était qu’un solitaire, qui vivait seul dans la forêt, avec pour seule compagnie ses Pokémon et… La nature. Pas que l’idée de faire autre chose lui ait déjà venu à l’esprit… Mais il ne savait pas quoi, et préférant vivre quand il n’y avait pas grand monde sur son passage – donc comprendre par-là les lieux sauvages ou la nuit – ce n’était pas très évident. Léandre eut finalement un autre sourire. Cette Edel, elle lui faisait vraiment penser à Néon. Dans le genre avec un trop plein d’énergie, qui adorait faire mille-et-une chose qui devaient être drôle… « Enfin, j'pense que vous devez avoir un genre d'emploi du temps un peu complet ? Fin, j'sais pas trop comment ça marche une association, donc bon... »

by NYXBANANA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 50
Voir le profil de l'utilisateur
() Lun 3 Juil 2017 - 21:44

Edelweiss prit conscience de tout ce qu'elle venait de déballer à ce fameux Léandre, en gros, à un parfait inconnu. Elle devait vraiment apprendre à fermer sa bouche, par moment. Mais non. Elle ne pouvait pas lutter contre sa nature. Et puis, ce sont des sujets très importants, merde ! Cela lui rémémorait ses discussions au coin du feu avec son père. Ce dernier était climatologue, et il la prévenait des méfaits des actions des humains sur l'environnement et du réchauffement de la planète. Elle voyait en Léandre une figure paternelle. Ou peut-être le grand frère qu'elle n'a jamais eu. Sa seule famille, c'était ses Pokemons, maintenant. Elle se sentait terriblement seule... Cet homme avait l'air d'un type bien.
Il lui expliqua, à son grand étonnement, d'un premier abord, qu'il vivait dans la forêt. Cela rappela à la brunette son adolescence à Cimetronelle, passée dans les arbres, dans les maisons faites de bois, authentiques. Elle rêvait du bon parfum de la nature.

- Mais c'est trop cool ! Je veux être mutée dans la forêt, moi aussi ! Vous m'apprendrez à faire des cabanes, dîtes, dîtes ? Promis, je suis pas comme les autres rangers ! Et puis la tartiflette et les escapades nocturnes, c'est la vie !


... Le retour de son enthousiasme débordant. Elle fit des yeux de Vivaldaim à son aîné. En deux secondes, elle avait prévu ses dix prochaines années dans la Nature, à profiter de l'air pur. Mais... Son sens du devoir envers la population la bloquerait, elle savait. La Ranger se voulait justicière dans ce monde si dur avec les minorités.
Puis son nouvel ami enchaîna justement sur ses activités dans l'associatif. Et sa vie trépidante.

- Oui, je vis ma vie à fond, on peut le dire. Les associations c'est le week-end ! Souvent, je soigne des Pokemons abandonnés, ou j'aide des sans-abris... Si je peux offrir un peu de ma bonne humeur aux gens, ça me rend encore plus heureuse !"
dit-elle en riant.

Elle était un véritable petit rayon de soleil à présent.



✬ Flower of Freedom
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
()
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always Blue :: Another world :: Flashback-
Sauter vers: