:: Welcome to the Pokémon World :: Tell your story :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Until the end / Deimos Komet

avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 47
Voir le profil de l'utilisateur
() Sam 22 Avr 2017 - 15:57
Deimos Komet
Nom ▬ Komet. Tu l'as pas choisi, celui-là, et ça t'énerve. C'est pas comme si tu étais connu, non. Juste qu'on te regarde de travers à chaque fois que tu le prononces. On ne te prend pas au sérieux. Tu trouves qu'il n'y a rien de drôle à cela. Une comète, c'est juste un caillou dans l'espace, pleins de mystères, venant d'une lointaine galaxie...
Prénom ▬ Deimos. Un satellite, un autre caillou, lisse, pleins de trous. Et pas n'importe qu'elle satellite. Celui de Mars, la planète rouge. Et à vrai dire... Il n'est strictement rien, qu'une poussière, à côté de cette planète. Ton vrai prénom ? Terry. Dans ta tête, cela résonnait comme terreur, à chaque fois qu'on prononçait ton prénom. Mais maintenant, il est oublié, comme ton ancien toi. Tu n'es que Deimos.
Age ▬ 29 ans assez pour avoir une histoire, pas assez pour avoir du recul sur cette histoire. Tu n'es pas encore mort, ce qui est un exploit.
Date de naissance ▬ 29 février 1988 à Bonville tu as pas de chance, on le sait.
Orientation sexuelle ▬ GAY AS FUCK. Hurm. Un détail que tu voudrais garder secret, n'est-ce pas ?
Situation familiale et amoureuse ▬ Il a un bébé à charge, mais il n'est pas le père. Sinon solitaire.
Travail/hobbie ▬ Chef de la Team Galaxie de la région.
Situation financière ▬ Hurm. On va dire que la Team Galaxie te maintient en vie, et leurs comptes en banque ne sont pas au beau fixe. Mais ça va s'arranger.
Particularités ▬ Tu es terriblement silencieux et flippant. Il ne faut surtout pas te mettre en colère.
Groupe ▬ Team Galaxie
Avatar ▬ Dane Dehaan, my love !


STARTER

Type Dragon Type Ténèbres

Pokémon ▬ Solochi
Surnom ▬ Phobos
Niveau ▬ 18
Sexe ▬ Mâle
Nature ▬ Timide
Talent ▬ Agitation
Stats ▬ PV: 46 || Vitesse: 19

Personne ne l'a jamais vraiment aimé. Il est toujours dans son coin obscur, loin des autres, à observer, à penser. Il se fond dans la masse, disparaît. Et puis il y a eu Deimos. Celui qui le comprend, et il est bien le seul. Un seul regard leur suffit pour discuter. Ils ne séparent jamais. Leur amitié est comme une sorte de gravitation : ils s'attirent l'un à l'autre. Ce Solochi est malin, et même s'il n'aime pas se battre, il obéit toujours à son dresseur. Il a confiance en lui. C'est la seule personne qui lui donne confiance en lui-même, avec qui il se sent important. Mais un jour... Dans quelques années, peut-être, ce Solochi changera. Deimos le sait au plus profond de lui. Et il a peur que Phobos change de comportement en évoluant.
Démon

Type Insecte Type Vol

Pokémon ▬ Prismillon
Surnom ▬ Satanas
Niveau ▬ 17
Sexe ▬ Femelle
Nature ▬ Mauvaise
Talent ▬ Œil Composé
Stats ▬ PV: 54 || Vitesse: 35

C'est un démon. C'est tout. Elle aime juste Deimos. Sinon elle est horrible. Vous aurez la phobie des papillons avec elle.
Fantôme

Type Acier Type Spectre

Pokémon ▬ Monorpale Shiny
Surnom ▬ Nexia
Niveau ▬ 18
Sexe ▬ Femelle
Nature ▬ Discrète
Talent ▬ Annule Garde
Stats ▬ PV: 44 || Vitesse: 13

On ne la voit jamais. Personne ne connait son existence. Juste Deimos et ses Pokemon. Et croyez moi, il vaut mieux ne pas l'apercevoir. Car c'est toujours mauvais signe pour vous. Nexia est l'arme favorite de Deimos. Un lien de sang les unit.
Toutou

Type Ténèbres Aucun type

Pokémon ▬ Medhyena Shiny
Surnom ▬ Lykán
Niveau ▬ 21
Sexe ▬ Femelle
Nature ▬ Relax
Talent ▬ Fuite
Stats ▬ PV: 41 || Vitesse: 17

Lykán, dès qu'elle sort de sa Pokéball, suit Deimos à la trace, comme un gentil toutou. Elle ne comprend la situation de son dresseur et n'est pas très discrète. C'est un peu le boulet de l'équipe. Et elle adore baver sur les gens.
Ninja

Type Insecte Type Spectre

Pokémon ▬ Munja
Surnom ▬ Nihil
Niveau ▬ 20
Sexe ▬ Mâle
Nature ▬ Malin
Talent ▬ Garde Mystik
Stats ▬ PV: 1 || Vitesse: 21

Nihil est une Nexia 2.0. Déjà, il est moins sauvage. Il suit gentiment Deimos partout, toujours prêt au combat. C'est un peu le protecteur de l'équipe. Il apparaît toujours au bon moment pour sauver la petite troupe, en encaissant les dégâts des autres. Hélas, Satanas l'entraîne dans les mauvais plans... Et sachant que Nihil est plutôt malin, ça sent jamais bon quand ils disparaissent tous les deux.
Soldat

Type Insecte Type Poison

Pokémon ▬ Rapion
Surnom ▬ Sxor
Niveau ▬ 17
Sexe ▬ Femelle
Nature ▬ Modeste
Talent ▬ Sniper
Stats ▬ PV: 40 || Vitesse: 27

Elle obéit à Deimos comme une vraie petite soldate. Elle est souvent à ses côtés, tout comme le Solochi. Fine stratège, elle aime les travaux de groupe, et félicite les autres Pokemons pour leur bravoure et leur travail bien accompli. Elle est maniaque sur les bords.
Compagnon de route

Type Ténèbres Aucun type

Pokémon ▬ Noctali Shiny
Surnom ▬ Freyr
Niveau ▬ 11
Sexe ▬ Mâle
Nature ▬ Rigide
Talent ▬ Synchro
Stats ▬ PV: 41 || Vitesse: 19

C'est son héritage. Il ne l'utilise pas en combat. Ce Pokemon est passé de maître en maître... Deimos lui laisse du temps. Il a mérité un break.


Rplayeur

Pseudo ▬ M&M's depuis récemment.
Votre âge ? ▬ 18 ans.
Votre personnage est ▬ hurm. Scénario adopté on va dire. Pour faire simple.
Comment vous êtes arrivés ici ? ▬ Bah je me suis écrasé dessus et voilà.
Le truc que vous aimez plus que tout ? ▬ écrire ! Tout simplement.
Un dernier mot ? ▬ Je vous nem, et je vous donne des chatons sans poils et des loutres... Ah merde mauvais compte.

Habitudes ▬ Ta seule habitude notable c'est l'observation des étoiles. Du ciel, en général. Tu es constamment à trois mille kilomètres au-dessus de ta tête, au plus profond de tes pensées. Tu aimes sortir la nuit, et non le jour. Tu aimes te promener jusqu'à l'aube avec tes Pokemons. Non aimer, ce verbe ne te convient pas. Non, tu détestes la lumière du soleil, c'est pour cela que tu es une bête nocturne.

Caractère ▬ Comment tu agis. Comment tu es avec les autres. Comment tu vois la vie. Tu es embrouillé dans tes idées noires, non ? Un chaos silencieux règne dans son esprit. Tu as toujours voulu être le meilleur. Être vu. Enfermé dans ton silence, c'est un peu étrange. Paradoxal. Tu trouves que les mots ne sont pas le seul moyen de se faire remarquer. Les actes peuvent plus compter que les mots. Ce que tu préfères, c'est observer les autres. Une activité plutôt étrange, oui. Tu essaies de prédire les actes des autres, tu savoures leurs émotions.
Mais il sait qu'il n'a pas le pouvoir total. Il n'est d'une particule de cet Univers. Soumis ? Peut-être. Mais c'est un terme péjoratif. Qui signifie que tu es faible. Que tu te plies à ses ordres, comme un bon Ponchien. Tu réfléchis un minimum, tu n'es pas con. Tu es même intelligent. "Soumis" c'est le terme qui te donne envie de tout envoyer valser. Qui t'énerves au plus haut point. Et il vaut mieux pas trop de titiller... Car, même si tu ne sembles pas très réceptif, pas très commandeur, malgré ton poste, tu caches ton vrai visage. Celui d'un revanchard.
Des revanches plutôt froides. Plutôt travaillées. Faites dans le dos des autres. Oui, tu peux être lâche. Mais dans la vie, c'est ainsi. La loi du plus fort. Tuer ou être tué. Tu es impitoyable. Sans cœur... Peut-être. Non, c'est faux.
Tu as un cœur. Tu le caches au plus profond de ton être. Il a été meurtri. Tu le protèges. Rien ressentir est la meilleure solution à tes yeux. Les émotions, ça ne sert presque qu'à rien, de toutes façons, hein ? Ne rien montrer aux autres, c'est simple. Pourtant certaines personnes te font ressentir des choses. Cependant, elles se comptent sur les doigts d'une main.
Aussi, tu réfléchis. Beaucoup trop, peut-être. Mais tu sais que le monde n'est pas parfait. Et tu souhaiterais qu'il le soit. Et pour cela... Il faut utiliser la méthode forte.
Tu as fini de graviter autour de quelqu'un, et tu as obtenu ta propre gravité. Maintenant, pourras-tu voler de tes propres ailes ?


Secrets from the Moon  
Croyez vous au destin ? Que tout est tracé, écrit, tous vos actes, vos paroles sont prédéfinis ? Ou changez-vous vous même votre vie, vous la modelez en fonction de vos envies ? Subissez-vous le poids de cette vie ?

Terry a subi sa vie. Deimos l'a modelé.

Tout a un commencement. Comme tout a une fin. Le commencement de Terry, c'est sa naissance, tout simplement. Un bébé qui sort du ventre de sa mère, normal. On l'observe, le mesure, on est heureux avec lui, on le serre dans ses bras. Mais lui, est-ce qu'on lui demande ce qu'il veut ? Non. Jamais.

Il grandit ce petit. Dans sa famille, c'est compliqué. Son grand frère est parti, il est dans une grande école, il paraît. Il est très intelligent. Puis il y a sa grande sœur. Puis lui. Puis le petit. Pour l'instant, ils ne sont que quatre enfants. C'est beaucoup, pour Terry. En plus, il est au milieu. Le garçon n'est pas adulé comme son aîné, n'est pas adoré comme petit frère. Ille voit, dans les yeux de ses parents, dans ceux de ses frères et sœurs. On l'aurait aimé différemment en fonction de sa place dans la fratrie. On ne faisait pas vraiment attention à lui. Il était sage, obéissant, c'était le principal. Son père travaillait beaucoup, il fallait bien faire rentrer de l'argent dans la demeure, et sa mère s'occupait d'eux. Enfin, du petit surtout. Et du ménage, de la cuisine... Terry allait à l'école, bien sûr. C'était un bon petit garçon. En tout cas, c'est comme cela qu'on le décrivait. Un bon petit garçon. Ça n'avait rien d'exceptionnel.

À l'école, il n'avait pas beaucoup d'amis. Il était dans sa bulle, il dessinait, il regardait les autres. Le bon petit garçon n'aimait pas jouer. Il n'aimait pas qu'on le touche. Qu'on lui parle. Il voulait être seul. Ses maîtres et maîtresses étaient impressionnés, car, malgré son comportement étrange pour un enfant, il était doué. En presque tout. On convoqua ses parents, qui ne dirent... Rien. Son frère était plus intelligent, plus brillant à son âge. Pourquoi lui faire sauter une classe ? En plus, il n'était pas sociable. Pas la peine de se compliquer la vie pour ce bon petit garçon.

Terry redoubla alors d'efforts. Plus il grandissait, plus il travaillait, se tuant à la tâche. Il ramenait d'excellentes notes. Il était parfait. À la maison, il aidait sa mère dans tous les domaines. Un bon petit homme à tout faire. Il ne disait rien. Il le faisait. Il ne s'amusait jamais. Il ne souriait jamais. Il ne parlait jamais. On continuait de l'ignorer. Jamais un merci, zéro félicitation pour ses notes. Dans sa tête, les pensées commençaient à bouillir. Il en avait marre.

À quinze ans, il explosa. Si cela ne marchait pas en étant parfait, il fallait faire tout son contraire. Devenir un démon. De toutes façons, Terry n'était pas heureux. Ce n'est pas son travail qui lui apportait son bonheur. Il allait profiter, enfin, de sa vie.
Le bon petit garçon commença à fréquenter les mauvais grands garçons. Au début, c'était compliqué. Pourquoi, ce mec, silencieux, bizarre, intello, venait vers eux ? Ils commencèrent à le martyriser. À en faire leur punching-ball. C'était si simple. Mais ils se rendirent compte que sous le masque de ce gamin chétif se cachait un véritable démon. Il était bien pire qu'eux. Car eux, ils avaient pitié. Pas Terry. Il devint rapidement respecté par les autres, au bout d'une longue année. Il commença à fumer à seize ans. Un jour, il rentra chez lui, à une heure interdite, empestant la cigarette, l'alcool, avec un œil au-beurre-noir. Sa mère et son père l'attendaient. Pour la première fois de sa vie, il se faisait engueulé. Pour la première fois de sa vie, il parlait avec ses deux parents, sans un de ses frères et sœurs à côté. Mais il ne ressentit rien. Ses parents ne l'aimaient pas. Alors que lui... Terry... Peut-être que... Qu'il ne voulait que de l'amour. Il continua ses conneries. Il s'enfonça de plus en plus.

Une nuit, il était à une fête où toutes sortes de produits illicites tournaient. Il fumait sur le toit avec un de ses " potes ". Le bon petit garçon n'était pas dans un état normal. Mais avait-il déjà été normal ? Et qu'est-ce que la normalité ? Il s'en foutait. Il était en vie. Il se pencha sur son pote et l'embrassa.

" C'était quoi, ça, mec ?... "
" Un baiser, t'es con ou quoi ? "
" T'es gay ? "
" Nan, qu'est-ce que tu racontes ? C'était pour tester, c'était marrant. "

Au fond de lui-même, le cœur de Terry se brisa. L'amour ne menait vraiment à rien. Il n'y avait aucun espoir. Si ça n'allait que dans un sens, ça ne marcherait jamais. Il n'attirait personne.  

Terry disparaissait.

-----[O]-----

Le monstre venait de naître. Il n'était pas grand chose, au départ. Qu'un mélange de noirceur et de néant. Il envoya tout valser. Il détruisit tout ce que Terry avait construit. Sa vie n'avait plus de sens. Plus de faux amis. Plus de famille. Juste de la haine. Le monstre à dix-neuf ans. Dix-neuf putains d'années. Et il va encore survivre longtemps. On avait fini par le jeter. Jeter par sa famille, car trop encombrant, un véritable Nosferapti qui suçait l'argent de la famille, qui ne servait à rien. Le monstre n'avait jamais eu de réactions d'amour face à son comportement. Ses comportements. Depuis le début, c'était écrit. Jeter par ses faux amis, qui le prenaient pour un fou. Son sadisme ne plaisait à personne.
Mais l'avait-on rejeté, vraiment ? Ou avait-il fuit, ayant marre de faire du mal aux autres ? Il ne savait pas.
Une ombre. C'est tout ce qu'il restait. Non, fou, il ne l'était pas. Il était juste... Différent. Il retrouva sa solitude. Enfin. Il bougea. Il était libre, non ? Ce qu'il restait du bon petit garçon voyageait. Il survivait. Il ne donnait jamais son nom. Ce n'était qu'une coquille, après tout et puis...

Il y avait du brouillard, ce jour-là. Le monstre se promenait, sans but, comme toujours. La brume... Il n'aimait pas cela. Cependant, ça ne lui changeait pas beaucoup de d'habitudes. Ce voile qui couvrait la terre couvrait aussi ses yeux... Il entendit un cri. Un autre monstre. Un semblable. Il se dirigea vers l'endroit d'où provenait le cri. Une sorte de grotte, il y avait des cailloux un peu partout, en tout cas. La bête était coincé sous un éboulis de rochers. Elle continuait à crier. À appeler à l'aide. Mais à part l'humain, il n'y avait personne. Ce Pokémon... Il n'avait pas une famille, une horde, des amis ? Normalement, si. L'humain s'apprêta à repartir, mais les cris de la petite chose s'intensifièrent. Ce truc allait être sauver par quelqu'un d'autre, il n'avait pas besoin de lui. On devait bien l'aimer, non ? Il ne pouvait pas être comme lui.

Il partit.

Le lendemain, l'humain était de retour à la grotte. Le Pokemon se mourrait sous les gravats. Personne n'était venu pour lui. Il avait été le seul à l'entendre. La chose obscure... Semblait triste. Mourrir dans la solitude, si jeune, c'était horrible. Le gros monstre observa le Solochi. Il redevenait... Quelqu'un, en détaillant ce Dragon. Cette chose lui demandait pitié, alors que son cœur se trouvait, lui aussi, sous d'énormes gravats. Que faire ? Le laisser mourrir ?

Son cœur se remit à battre. Le monstre avait disparu. Deimos était apparu.

-----[O]-----

Le Solochi n'avait pas de nom. Le temps que la coquille redevienne quelque chose. Il lui fallait un but dans la vie. Il fallait qu'il arrête de tourner en rond. D'être une loque humaine.

La Team Galaxie vint vers lui alors qu'il errait dans les rues de Voilaroc avec son Dragon. Ils allaient lui donner un but dans la vie. Ils rêvaient d'un monde parfait. Il ne voyait que des défauts partout. La perfection, ça n'existe pas. Ils lui offraient de quoi survivre. Ils s'intéressaient à lui. À ses capacités, alors qu'il n'était que cassé. Deimos ressortait un peu plus. Il pouvait tout refaire. Son identité, sa vie. Recommencer sa vie. C'était une occasion en or. Il accepta.

Il avait à peine 22 ans. Il avait passé ses trois dernières années à être un fantôme, dans son brouillard. Il était totalement perdu lors de son retour à la civilisation.
Rapidement, la Team Galaxie commença à le diriger, à lui montrer sa voie... On donna le jeune homme à Mars. Un cadeau piégé, bien sûr. Il n'était qu'un sbire par les sbires. Il commença à s'intéresser au reste du monde. À l'astronomie. Il observa les planètes, les étoiles.
Il choisit enfin son prénom. Deimos. Et celui de son Pokemon. Phobos. Deux petits cailloux qui gravitaient autour de Mars, comme des frères jumeaux. Qui ne pouvaient pas vivre sans elle. Deimos. Ça sonnait comme une libération pour lui. Il rendait hommage à sa Commandante. Il alla lui prévenir qu'il avait choisi son nom. Qu'il était à nouveau quelqu'un, plus une coquille vide. Elle ne le regarda même pas. Elle s'en fichait. Son Chaffreux grogna après le sbire. Le châtain fixa la porte qui s'était fermée sur son nez pendant un moment.

Où qu'il aille, il était toujours ignoré. Mais cette fois, il ne fuirait pas. Il résisterait.

Il redevint le bon petit garçon de son enfance devant les Commandants. Ce n'était pas le même bon petit garçon, car celui-là préparait son plan dans un coin de sa tête. Il accumulait sa rage dans les miettes de son cœur. Phobos l'aidait à se canaliser. Bizarrement, le Pokémon avait don de le calmer. D'oublier une partie de ces soucis, et d'affronter le présent, le temps qu'il faudrait. Sa Commandante lui demandait des tâches de plus en plus ingrates. Tout le monde subissait cette injustice. Mais il avait l'impression que lui, il avait le droit à plus de remarques glaçantes, humiliantes que les autres. Peut-être parce que l'histoire se répétait. Il n'aimait vraiment pas, cette Mars. Un jour, le satellite qu'il était, aussi ridicule qu'il soit, s'écrasait sur elle, sur sa surface. Et ça, elle n'allait pas le voir arriver. Car il était attiré par elle. Il ne savait comment... Elle l'impressionnait. Elle lui faisait peur. Il avait besoin qu'elle le remarque. Si elle le voyait, il aurait gagné. Si elle l'appelait une seule fois Deimos, il aurait accompli son but. La rousse était très forte à ce petit jeu. Les sbires, ce n'était que des incompétents, qui ne méritaient pas son regard ? Elle avait d'autres choses à faire ? C'est vrai qu'elle avait un monde à refaire...
Quand elle n'était pas là, il l'imitait. Il avait beaucoup appris grâce à elle. Il s'améliorait. Les autres sbires lui obéissaient. Ils avaient peur de lui, de son comportement si étrange. De ses regards de fou. Il les humiliait. Ils pleuraient presque, mais personne le dénonçait. Ils avaient tellement peur des représailles... Est-ce que le jeune homme s'amusait à faire du mal aux autres ? Non. Il voulait juste lui ressembler. Être son égal. Phobos n'aimait pas son comportement, mais l'aidait quand même. Son dresseur était le seul à l'accepter.

Le temps passait. L'alignement des planètes aussi. L'heure se rapprochait.

Le Jour J, Deimos était prêt. Il l'attendait, près des Colonnes Lances, dans le Mont Couronné, en frottant les croûtes sur ses bras. Le reste des griffures de son maudit Chaffreux. C'était le meilleur moment pour passer à l'action. Il avait trop attendu. S'ils étaient en train d'invoquer Palkia et Dialga, le monde parfait était en cours de construction... Un monde où Deimos voulait bien vivre, finalement. Mais elle. Mars. Elle ne méritait pas sa place dans ce paradis. Il ne fallait pas qu'elle l'atteigne. Il fallait lui voler ses espoirs, ses rêves. Il voulait la voir souffrir.

Elle arriva enfin. Elle ne le regarda même pas, elle était comme pressée... Vu la situation, c'était normal. Hélio l'avait appelé ici. " Hélio ", hein. Elle se rendit compte, trop tard, que c'était un piège. Elle se tourna vers Deimos, lui lançant un regard interrogateur. Le jeune homme lui lança un défi. Un combat Pokémon. Hélas, la défaite avait eu un goût amer... Très amer. Son Solochi s'était effondré au bout de quelques minutes, ne résistant pas aux attaques du Chaffreux.
Le jeune homme lui demanda un combat physique. Pourquoi demander, vraiment ? De toutes façons, ce combat était inévitable. Pourtant, elle accepta. Elle se croyait sûrement trop forte pour lui.
De rage, le sbire se jeta sur sa Commandante. Le combat fut rude. Il était aveuglé par la haine qu'il avait accumulé. Il explosait. Le brume l'entourait de nouveau. Le monstre était ressorti.
Il ne se rappelait pas de tout. Mais à un moment, il se retrouvera avec le cou de sa chef entre les mains. Il l'étranglait. Elle se débattait. Il la plaqua contre la paroi de la grotte. Il ne restait plus que quelques secondes à la jeune femme. Ses gestes se faisaient de plus en plus mous... Deimos souriait. Le vulgaire satellite avait réussi à battre la planète rouge. Il sourit.

Mais quelque chose stoppa son geste. Ce regard... Le regard de Mars.
Des milliers de questions se bousculaient dans son esprit. Au fond, pourquoi faisait-il ça ? Méritait-elle vraiment de mourir ? Qu'adviendra-t-il de lui ?
Qu'allait-il faire sans elle ?

Depuis qu'il avait rejoint la Team Galaxie, elle avait été son modèle. Elle l'avait enfin remarqué. Elle allait savoir qui il était. Pendant un millième de secondes. Elle ne pourra jamais dire à personne qu'elle avait un sbire se nommant Deimos. C'est ça, ce qu'il voulait. La tuer ne servirait à rien. Il tuerait sa raison de vivre. Sans raison de vivre... Lui aussi mourrait.
Mais ce regard... Il était comme un écho du passé. Enfoui au plus profond de lui-même. Il était semblable à celui de sa mère, lorsqu'il avait été jeté du nid familial. Le châtain se rendit compte que ce qu'il ressentait envers Mars n'était pas de la haine mais de l'am---. Non. C'était impossible. Ce mot ne figurait pas à son vocabulaire. Cependant, il la lâcha quand même. Ça ne pouvait pas être la pitié. Et puis, peut-être qu'elle allait mourrir, de toutes façons.
Il fuit. Que pouvait-il faire d'autres ? Son acte l'avait banni de la Team. Si elle vivait, elle le tuerait. Si elle mourrait, d'autres le tuerait. Il préférait que ce soit elle qui le tue... Ça équilibrerait les scores.

-----[O]-----

Deimos disparut des écrans radar. Il apprit la catastrophe des Colonnes Lances plus tard. Il était bien heureux de s'être enfui. Peut-être que la police le recherchait. Il s'en fichait. Il savait très bien se cacher dans l'ombre avec Phobos. Il prit du temps pour lui. Pour se calmer. Pour réfléchir. Il avait besoin de voir le monde. De voir ses défauts.

Les discours de la Team Galaxie l'avait affecté.

Oui, le monde était loin d'être parfait. La paix ne régnait pas partout. Des erreurs s'immisçaient partout. Pouvaient-ils vraiment changer tout cela ? Le jeune homme le voulait. Ils avaient raison. Il était temps de tout recommencer. Sinon, l'humanité s'auto détruirait.

Pendant cette période de vagabondages, il alla espionner sa famille. Ils étaient tous heureux, visiblement. Il avait une nouvelle petite sœur. Elle avait le même comportement que lui. Elle lui ressemblait. Elle le fixa, une fois, alors qu'il était caché. Il y avait un lien entre eux, c'est sûr. En la voyant, il songea à tout refaire. Encore tout recommencer.
Mais une nouvelle bouscula tous ses plans. Il avait eu des nouvelles de la Team Galaxie. Hélio était mort. Pas Mars. Hélio. Si le chef était mort, ça ne pouvait être que elle qui tenait les commandes de la Team Galaxie. Ça l'étonnerait même pas d'entendre que ce soit elle qui ce soit occupée du cas d'Hélio... Apparemment, la Team Galaxie se trouvait à Miranoir, une île au bout du monde. Deimos ne savait que faire. Les rejoindre ? Après tout, il n'avait plus rien à perdre. Il en avait marre de fuir. Peut-être était-ce son destin. S'il était une erreur, on l'éliminerait.
Phobos ne voulait pas que son  dresseur disparaisse, lui.

" Phobos, on se retrouvera tous les deux au paradis. J'espère. T'inquiètes pas. Je serai toujours avec toi. "

-----[O]-----

Elle était là. Elle ne le tua pas. Mars l'accueillit à bras ouverts. Comme un vieil ami. Elle le reconnaissait. Elle savait qui il était. Il était surpris. Le sentiment qu'il éprouvait envers elle, quel qu'il soit, se développa plus rapidement. Comment pouvait-elle lui faire ça ? Il commença à éprouver de la gratitude envers elle. Elle venait de lui pardonner ses péchés, tel Arceus. À ses yeux, elle assurait beaucoup mieux le rôle de leader que Hélio. Oui, il l'admirait tellement. Elle était plus courageuse que lui. Elle avait survécu.
Quand elle lui annonça, quelques temps plus tard, qu'elle le nommait Commandant, à la place de Jupiter, portée disparue, il accepta. Elle lui offrait un nouveau but. Elle redorait son blason. Il ferrait tout pour la rousse. Même gérer une bande de... Sbires incompétents ? Et puis, il adorait tout contrôler. Pourquoi pas... De plus, il avait envie, tout autant que Mars, de voir ce fameux nouveau monde parfait. Il se battrait pour l'obtenir.
C'est juste qu'on le regarde de travers. Il est nouveau dans le paysage. Il dérange. Tous se posent des questions sur sa relation avec Mars... Il s'en fiche. Deimos a Phobos et Mars. Il peut continuer de graviter en toute tranquillité. Il n'a besoin de personne d'autre.

-----[O]-----

C'est ce qu'il croyait. Mais après tous les évènements... Elle avait fini par mourir, alors qu'ils essayaient en vain de faire survivre la Team Galaxie. Trahisons, coups d'éclat et de sang, cette île avait été une malédiction pour lui. Et à présent, il avait son bébé dans les bras. Deimos n'était pas le père biologique, mais il en serait le père adoptif. Pour un temps, peut-être. Et le Noctali shiny le surveillait... Altaïr et Freyr. Un drôle d'héritage.
Il avait été traversé par diverses émotions, dans cette période. Et oui. Émotions. Il avait souffert. Mais maintenant, il revenait plus fort que j'avais, désormais chef de sa Team, dans cette nouvelle région, pleine d'opportunités.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fiche de dresseur
Équipe Pokémon:
Votre inventaire:
Les exploits réalisés:
▬ MESSAGES : 231
Voir le profil de l'utilisateur
() Dim 11 Juin 2017 - 22:06
La voici, la voilà...

Demi-nonos futur chef d'un monde parfait. Ahem. Bref, le Dei-dei, il est super, il est extra, il est magnifique.
Hop je te valide !



Et c'est la validation ▬ Hey, félicitation, tu viens d'être validé, et... Eh bien donc on va te donner quelques petits liens importants pour que tu puisses bien t'y retrouver !

Oh, et il semblerait que le professeur n'ait pas décidé de te laisser partir les mains vides... En effet, pour débuter cette grande aventure à Lazuli, il te laisse 2 pokéball mais aussi 2 potions !

Avant toute chose ▬ Alors, en premier lieu, aller recenser son avatar et... Une petite foule d'autre chose, comme par exemple le lieu d'origine du personnage (eh oui, ça peut-être une bonne chose pour trouver des liens !) en venant inscrire ton personnage dans les bottins. Ensuite, il faudra aller faire la T-Card ainsi que la banque ; qui seront bien utile pour la suite de l'aventure ! En parlant d'aventure d'ailleurs... Comme il a été précisé dans les annexes, un modérateur est affecté à chaque membre, eh bien le tiens, c'est le machin volant.

Éventuellement ▬ Ce n'est pas obligatoire, mais tout de même recommandé, d'aller faire une fiche de lien, idéal pour se trouver quelques liens ou RP ! Et aussi un journal intime, si l'envie t'en prends ?

Les autres possibilités ▬ Eh bien, il existe de multiples autres activités possibles à réaliser ! On te laisse les découvrir à ton rythme, et puis, si tu as besoin, n'hésite pas à contacter un membre du staff... Ou bien à te référer au Guide du débutant.

Plongeons ensemble dans le monde des... Pokémon !




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always Blue :: Welcome to the Pokémon World :: Tell your story :: Fiches validées-
Sauter vers: